Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un ministre en lutte contre les excès

Un ministre en lutte contre les excès

Digne de Coluche et les décomptes des bavures policières : au bout de deux avertissements, tu risques un blâme. Et si tu as trois blâmes, tu seras convoqué pour qu'on te dise que ce n'est pas bien.

 

"Nous avons avons dit [au PDG d'Alcatel-Lucent] que la première des choses était que le plan social qui fait payer à la France de façon excessive le tribut, la cotisation à la restructuration mondiale d'Alcatel, est excessif",

 

Il n'a pas dit que c'était inadmissible, qu'il s'y opposerait, non. Il a dit "excessif". Comme le sont les CRS qui repoussent un piquet de grève à coup de grenades et de matraques et que cela passe à la télé. Pour Valls, ce n'est pas inadmissible c'est éventuellement excessif.

 

Celui qui dit cela concernant Alcatel marié avec Lucent, l'ex nationalisé et ensuite privatisé qui s'est fait offrir les cabliers de France télécom pour ensuite les brader (et s'il n'avait bradé que cela!!), le protestataire sur les excès des liquidateurs n'est autre que le revenant sur la scène, Montebourg soi même. Il a même précisé sa pensée,  il faut réduire la cotisation française à la restructuration de la multinationale.

 

Arnaud Montebourg, est comme une sorte de Jivaro* des plans de casse : on tue la bête et on réduit les têtes

 

Alors qu'Alcatel en est à son sixième plan d'économie sur le dos des salariés en sept ans, le pouvoir dit "execssif". C'est quoi la maille de ce qui ne le serait pas ?

 

Zapatayrault déclare : "nous souhaitons que toutes les mesures qui permettront d'assurer l'avenir de ce groupe soient traitées"Sauf que combes dit qu'il fait cela pour sauver le groupe (du moins sa rentabilité capitalistique) si la solfélysée qu'elle ne  prendra pas pour argent comptant ce qui a été dit par le président"  

 

Mais pour Alcatel elle continue de faire crédit. Alors que c'est exclusivement parce que le taux de profit est en retard sur la concurrence que ce plan de casse industriel est pris,  sans même avancer une fausse excuse d'un retard technologique qui n'existe pas.

 

Il parait que l'homme "choqué" par les exces d'Alcatel représente l'aile gauche du parti au gouvernement. On comprend mieux avec cet instrument de mesure ce qu'est l'aile droite.

 

 

*La coutume des Tsantzas, têtes réduites, est sans doute celle qui a le plus marqué l'imagination des occidentaux et le plus contribué à la réputation des Jivaros.

Ramenées comme trophées, les têtes des ennemis tués étaient transformées au cours d’un rituel long et complexe destiné à incorporer la force de l’âme de la victime. 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article