Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour se tenir au courant, prix de l'énergie.

Depuis quelques jours "on" nous bassine

avec cette "fatalité" de la hausse obligée

du prix de l'énergie.

Pour se tenir au courant, prix de l'énergie.

Cela demande de rappeler quelques évidences capables de tordre le cou à des mensonges d'état entretenus de façon consensuelles.

Un des arguments majeurs lors des deux référendum pour porter l'UE et son ouverture des marchés (Maastricht), sa conrence libre et non faussée (2005) a été la camapgne médiatique que la fin des monopoles publiques, par la mise en place de la concurence, allait permettre la baisse des prix de ces services qui , publics, apportaient des garanties tant à ceux qui en bénéficiaient qu'à ceux qui qui le mettaient en oeuvre.

Au bilan, à part le pouvoir d'achat des salaires et des retraites, avec l'UE, qu'est-ce qui a baissé ?

RIEN. bien au contraire.

Les tarifs explosent à la grande joie des actionnaires, les statuts et garanties sociales de ceux qui les font fonctionner sont laminés, ceux qui s'opposent à cette casse sont trainés en justice et condamnés comme ne le sont pas les fraudeurs fiscaux qui se recrutent parmi les encaisseurs de dividendes.

La seule solution immédiate outre la réappropriation publique collective de ces outils réside dans la mise en oeuvre du résultat souverain du référendum de 2005 et de déclarer auteur de forfaiture tout ceux qui ont porté la mascarade de Lisbonne laquelle a organisé le contournement de ce résultats.

Cela doir devenir une exigence populaire non adossée aux calendrier électoraux. A charge pour ceux qui partageraient éventuellement cette idée et se sont investit dans ce calendrier de dire de quelle façon ils compteraient s'y associer. 

Cela veut dire sortir de cette UE et ses dogmes ses pratiques antisociales et xénophobes. Un bon moyen de chasser toutes les droites dont les droites extrêmes. Certainement plus efficaces que de parader sur les plateaux TV face à un Goebbels du 21e siècle et sa Clodoaldienne* Eva Barun qui lui tient son peignoir dans la coulisse.

*Clodoaldien : habitant de l'hyper friquée ville de St Cloud adossé à Paris 16 et Neuilly

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article