Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les chevronnés de la régression sociale

♫ ♫ Montebourg s'en va en guerre, mironton mironton mirontaine (bis) #♪

♫ ♫ Montebourg s'en va en guerre, mironton mironton mirontaine (bis) #♪

Roger vient de mettre en ligne et commente un communiqué de la CGT dénonçant les pratiques salariales de la direction du groupe PSA :

le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com/maintenant-psa-s'attaque-aux-salaires

Outre le besoin comme le fait Roger de rappeler la responsabilité dans et hors du groupe d'une CFDT qui, Luky Luke du stylo, signe plus vite que son ombre dès qu'il s'agit d'accourir pour soigner la rente des tauliers, ce texte met aussi en évidence deux ou trois éléments qui devraient faire se réfugier dieu sait où le Sarkovivi qui siège à Bercy avec ce Sapin* qui sert de taxi au MEDEF pour le conduire sur les lieux des sales besognes.

En gros, ce sont les contribuables via les aides publics à la rentabilité du capital distribué en montant fixe qui permettent actionnaire de PSA de se goberger : ainsi, d'entrée un tiers du rachat des actions par le groupe (qui fait, à due part du tout, remonter le dividende) est financer par l'essorage de la part salaire dont les effets sont masqués par la politique d'aide non pas à l'emploi mais au capital.

Nous sommes devant une déclinaison interne à un groupe de l'espace de régression sociale permis par l'ANI de janvier 2013.

Quand ensuite ils -"on" rarement bien défini viennent nous parler du travail comme un coût c'est bien la démonstration du contraire car sans travail pas de richesse à détourner (d'où l'offensive permanente sur toute la planète pour limiter si l'interdiction est impossible du droit de grève).

Enfin pour ne pas alourdir sur un sujet qui imposera des retours, c'est la démonstration qu'une politique pour l'emploi ne peut se faire à partir de la santé du capital.

C'est la variante 2013 du célèbre théorème de Schmidt les profits d'aujourd'hui font les plans de casse de demain les délocalisations d'après demain.

Ceux qui prêtent main forte à ces pratiques doivent être dénoncés isolés et combattus. Cela aussi fixe les conditions des actions unitaires : unis autour de la revendication y compris contre les porteurs de sigles politiques ou(et) syndicaux alimentant les trahisons.

 

 

*Sapin outre le nom d'un ministre de Blummollet, d'un arbre qui a les boules à être comparé au dit ministre, c'est aussi en argot parisien le nom donné d'abord aux fiacres leur fabrication en bois leur a valu l'appellation populaire de « sapin ».puis par extansion s'est appliqué aux taxis. Notre Sapin ministrions pour le poatronat serait lui plutôt du bois dont on fait les flutes :"Être accommodant, de bonne composition, d'une extrême complaisance, ne pas oser contredire personne, se plier à tout, se plier aux exigences". 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article