Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le temporel et le spitituel, dans quel siècle vivons-nous ?

Hors de l'église est le salut !

Le temporel et le spitituel, dans quel siècle vivons-nous ?

Ainsi donc  se poursuit la campagne  idéologique pour permettre aux criminels sexuels hébergés par l'Eglise catholique de France d'échapper aux tribunaux de la République.

Chaque jour des hommes plus rarement des femmes coupables avérés au sein de la société d'actes relevant de la justice sont déférés devant les cours d'assise et ceux que l'église conserve dans son giron auteurs ou complices des mêmes crimes releveraient d'une justice privée ? Une version éclésiastique de celle rendue  à la mode Tapie-Credit Lyonnais ?

Un droit privé où celui qui instruit est aussi juge -ce qui est contraire à toutes les règles de droit, où le jugé est subalterne direct ou condisciple de celui qui l'a mis en place et le controle, et qui met sur un pieds d'égalité le réglement interne d'une institution nommée église et le droit public applicable à chacune et à chacun, sans filtre préalable.

Une institution qui sait user de ses rouages pour faire jouer le temps pour protéger ses criminels et leurs protecteurs, qui a refusé de façon militante de s'occuper de leurs victimes voire leur enjoindre de se taire jusqu'à ce que le rapport Sauvé explose l'omerta. 

Le silence des autorités politiques, l'extrême discrétion du d'habitude si tonitruant garde des sceaux seraient-ils dû à ce que la totalité des portefeuilles ministériels à responsabilités régaliennes, tout comme le locataire de l'Elyséee, sont issus de l'enseignement privé confessionel catholique ? En quelque sorte sont enclins à protéger un système dont la perfidie morale n'a d'égal que la force de terreur idéologique ?  

Comment admettre que dans les heures qui suivent la publication du rapport Sauvé, le premier ministre n'ait de réaction officielle que de s'envoler pour le Vatican ?

Ces pratiques jumelées avec l'inversion des valeurs définissant la Laïcité conduisant au mépris de la loi de 1905 et à une reconnaissance de fait du pouvoir des congrégations chassées par la loi de 1904 participent au balisage du terrain des Ciotti Le Pen ou Louis Ferdinand Bolloré de service pour permettre au chanoine de Latran de se maintenir à l'Elysée.

 

 

Le combat contre la droite et l'extrême droite, priorité polique qui devrait rassembler le camp se déclarant progressiste, devrait aussi être mené non pas contre les croyants dont la liberté religieuse,  leur espace privé, est à respecter mais contre les appareils idéologiques qui traditionnellement et historiquement sont les tuteurs et les refuges de toutes les forces _ultra_réactionnaires. Les 300 000 victimes des crimes sexuels mis en lumière par le rapport Sauvé montre la nature de l'enracinement de ces questions.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article