Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Combattre l'extrême droite dans le monde du travail, un exemple concret

Combattre l'extrême droite dans le monde du travail, un exemple concret

 

Ce sont les syndiqués CGT d'Adeco , la boite d'intérim dont les patrons rêvent de devenir le pôle emploi de la privatisation du placement qui nous alertent et qui sans attendre agissent.

Une précision. Il ne s'agit pas d'un problème local dans une petite Pme-Pmi. Adecco, entreprise multinationale, est née en 1996 de la fusion du français Ecco et du suisse Adia.

Il est le numéro un mondial du travail temporaire et de l'intérim.

Son siège social est situé à Opfikon (Glattbrugg), dans le Canton de Zurich, en Suisse.

L'entreprise est toute fière d'annoncer pour Adecco France:



 6 milliards € de chiffre d'affaires
 6 000 collaborateurs permanents
 1 500 bureaux et agences
 29 000 entreprises clientes par semaine
 140 000 collaborateurs intérimaires par semaine
 6 000 personnes handicapées déléguées par an
 9 000 candidats recrutés par an

En France, sa filiale, le groupe Altedia, est présidé par Pierre Beretti depuis juin 2010. Fin septembre 2013, le patron du groupe suisse Adecco estime que la transformation de sa filiale française est achevée, a rapporté le Handelzeitung dans son édition en ligne.
« La restructuration est achevée », a indiqué Patrick de Maeseneire à l'hebdomadaire économique helvétique qui a publié sur son site Internet des extraits d'un entretien.
En France, le groupe zurichois a engagé un vaste programme de contrôle des coûts et a notamment regroupé sous un même toit le réseau Adia et la marque Adecco.

 

Bref, le cadre étant posé, jetons un œil sur les coulures qui coté IRP tavellent de brun cette belle façade.

http://www.adecco.cgt.fr/

 

Alerte : climat nauséabond chez Adecco !

 

Depuis de nombreux mois de nombreux incidents anormaux agitent le petit monde des représentants du personnel et se faisant, font la part belle aux projets de la Direction :

 

Désinformation et intoxication quotidienne, sur un blog spécialisé dans la rumeur et la propagande jamais suivies de faits factuels et vérifiables.

L'ensemble des salariés du CCE en mouvement social en réaction à la gestion pour le moins particulière de la coalition minoritaire CFE-CGC / UNSA, un droit d'alerte déposé par les salariés le 24/06, l'inspection du travail alertée qui ordonne une enquête.

 

Quelles sont les causes ?


Cette cascade de faits interpelle sérieusement la CGT. Ce qui nous a amené à chercher les véritables causes et pousser nos recherches en profondeur.
En deux ou trois clics sur internet nous avons fait des découvertes stupéfiantes ! Le Délégué Syndical Central de la CFE-CGC Mr Arnaud Raffard de Brienne, Secrétaire adjoint du CCE (voir plus haut) se pose comme «historien», écrivain essayiste théorisant sur l'esclavage, la colonisation et l'immigration au travers entre autres de trois ouvrages : «désinformation autour de l'esclavage», «désinformation autour de la colonisation» et enfin «désinformation autour de l'immigration».

Il sévit également par des «articles» dans «Synthèse Nationale», brûlot de l'Union de la Droite Nationale, «organisation» fédérant plusieurs groupuscules d'extrême droite, ainsi que sur son blog arnauddebrienne.wordpress.com.

 

Vaste programme !

 

Des dizaines de vidéos, conférences et articles dont il est l'auteur font d'Arnaud Raffard de Brienne un pour le moins troublant personnage. Le mariage gay, les immigrés, le syndi- calisme historique, la défense de la préférence nationale,...tout y passe sous couvert de lutte «contre la pensée unique» de façon populiste, c'est tellement plus simple...sauf qu'à y regarder de plus près, comme disait Desproges, au lieu de nous emmerder à lire tout Sartre, on a à la fois «La Nausée» et «Les Mains Sales», et en plus c'est même plus pour 10 balles car en accès libre sur l'Internet...

Pour celles et ceux qui ont du mal à croire ce que l'on dénonce, pour celles et ceux qui cherchent la vérité, la CGT Adecco met à disposition de tout le monde plus de 25 pages avec vidéos liens sur son site www.cgt.adecco.fr

Ce n'est pas la CGT qui le dit. C'est l'expression permanente d'Arnaud Raffard de Brienne sur internet. Tout au long de son Histoire, la CGT s'est battue et se bat pour la justice sociale, contre le racisme et contre le fascisme. Sous l'occupation nazie (1940-1944), des milliers de militants CGT furent torturés, fusillés, morts en déportation,
Oui ! la CGT dénonce.
Cependant notre surprise ne s'arrête pas là. Pourquoi la CGT dénonce et réagit à elle toute seule ? Quelle contradiction entre ce cadre supérieur et l'idéologie qu'il défend, et la Direction d'Adecco qui nous vend quotidiennement, en interne et sur la place publique, ses valeurs humanistes sur la mixité, les accords et chartes contre les discriminations... !
La CGT interpelle les membres et responsables de la CFE-CGC. Cautionnez-vous les positions de votre délégué syndical central ? Pensez-vous que ses idées soient compatibles avec le syndicalisme de progrès social que vous revendiquez ?
La CGT interpelle également les autres syndicats puisqu'ils font partie de la coalition orchestrée par ce personnage pour faire taire la CGT.
Que comptez-vous faire ?
La CGT assume ses responsabilités.
Celle d'alerter l'ensemble des représentants du personnel, les salariés, la Direction, du danger qui pèse pour le syndicalisme dans l'entreprise


Salariés d'Adecco, n'hésitez pas à réagir sur notre site, sur Facebook ou Twitter.

La CGT prendra en compte votre avis et pèsera fortement sur la Direction pour que l'entreprise soit un lieu démocratique où le respect des valeurs de progrès social prime sur la division, l'individualisme, la compétitivité, le racisme, la xénophobie et l'intolérance.

 

Révoltez-vous avec la CGT Adecco
Pour nous contacter, adhérer, s'informer ou réagir.

 

- See more at: http://www.adecco.cgt.fr/#sthash.I9zTti6c.dpuf

 

Pour info, en 2010 ce "syndicaliste" défenseur du colonialisme et autres épices de l'aventure blanche européenne" avançait l'idée que Le Pen père n'était pas raciste, allant jusqu'à dénoncer les adeptes du "multiracialisme".

 

Il y a des pages de cette facture à tirer des poubelles de ce type.

 

Autant en rester là.

 

En tout cas solidarité et bonne continuation au syndicat  CGT d'Adecco.Ils sont courageux et mène un bon combat.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fcdr 29/09/2013 14:43

voila un article qui peut servir d'argumentaire contre le FN :

http://2ccr.unblog.fr/2013/05/30/les-vieilles-recettes-antisociales-du-fn/