Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syrie la France aide au stock

 http://mecanoblog.files.wordpress.com/2011/01/nwo_by_cvlt_0f_esquilax.jpg

 

La presse Suisse nous apprend ce vendredi après midi que "les rebelles en Syrie auraient reçu plein d'armes"(sic).

La France (du moins ceux qui parlent et agissent en son nom) fait partie des coordonateurs des approvisionnements. Une réunion pour assurer la logistique va se dérouler au siège du Paris St Germain... pardon à Doha au Qatar. La France sera représentée par ce qui est maintenant un ministre des étranges affaires.

Outre le besoin de réaffirmer que ce n'est pas en armant des fous de dieu qu'on fera venir la démocratie dont le peuple syrien à besoin, cette situation pose d'autres questions dont une primordiale : le gouvernement engage notre pays dans un marécage politico militaire où l'honneur de notre pays n'en ressortira qu'affaiblie. Ce n'est pas en faisant sous Hollande ce qui a fait des ravages sous Sarkozy que son image sera moins ternie. Notez que plus personne n'en parle, cela sans que le peuple ni sa représentation n'ait été consulté.

Et nous apprenons que Fabius part à Doha jouer avec 10 autres représentants impérialistes les marchands de canon.

«des quantités d'armes modernes, dont certaines (...) susceptibles de changer le cours de la bataille», a indiqué Louaï Moqdad, coordinateur politique et médiatique de l'ASL.

Il a dit s'attendre à ce que les pays Amis de la Syrie --qui se réunissent samedi à Doha pour coordonner l'aide, y compris militaire, à apporter à la rébellion-- annoncent «officiellement» la décision d'armer les rebelles. «C'est ce que nous espérons, c'est ce à quoi nous nous attendons».

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est envolé vendredi pour le Qatar, où il doit notamment retrouver les chefs de la diplomatie française Laurent Fabius, allemande Guido Westervelle, britannique William Hague, et italienne Emma Bonino. Aucune indication n'a été donnée sur la présence de l'opposition syrienne.

Le porte-parole de l'ASL a précisé que les armes avaient commencé à être distribuées et qu'elles se trouvaient «entre les mains d'officiers professionnels et de combattants de l'ASL», assurant que «ces armes seront utilisées dans un seul objectif, celui de combattre le régime».

Missiles sol-air

«Il s'agit d'armes anti-aériennes et antichars ainsi que des munitions», a ajouté M. Moqdad, sans plus de précision, rappelant que la rébellion avait réclamé un «arsenal de dissuasion».

Jeudi, il avait évoqué notamment des missiles sol-air à courte portée MANPAD, des missiles antichars et des mortiers.

D'autres armes arriveront «dans les prochains jours», a souligné M. Moqdad. Burhan Ghalioun, figure de l'opposition, a confirmé que l'ASL avait récemment reçu «des armes sophistiquées», citant notamment «un système de défense anti-aérien».

«Ce système est de fabrication russe», a précisé une autre source au sein de l'opposition, qui a requis l'anonymat et n'a pas voulu identifier le pays fournisseur. Jusqu'à présent, les pays occidentaux étaient très réticents à l'idée de fournir des armes aux rebelles, par crainte qu'elles ne tombent aux mains d'extrémistes, mais l'avancée de l'armée, appuyée par le puissant Hezbollah chiite libanais, les a convaincus de revoir leurs plans.

L'armée du régime bombardait vendredi le quartier de Qaboun, dans l'est de la capitale, tandis que rebelles et soldats s'affrontaient aux alentours, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Plusieurs quartiers d'Alep, la grande ville du nord, étaient également sous le feu du régime.

Le conflit qui a fait au moins 93'000 morts de puis mars 2011 selon l'ONU, continue de faire tache d'huile dans la région. Au Liban, une personne a été tuée jeudi soir dans un échange de tirs entre l'armée et des manifestants qui ont coupé des routes dans l'est du Liban sur fond de tensions confessionnelles liées au conflit syrien.

Sans que cela ait été démenti, nous avons appris qu'au sein de cet ASL l'encadrement des fous religieux lâchent chaque jour des textes à prétention sacrée organisant les viols et traites de gamines pour "assurer le confort des soldats" , après l'exécution de gamin et les actes de type anthropophagique médiatisés, voila avec qui traite  et qui aide le gouvernement français.

Ils s'affichaient Jaurès et n'étaient que Kouchner.

De cela aussi il faudra que les tueurs d'espoirs rendent des comptes

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article