Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retraite : Serment d’Hippocrate du sergent hypocrite et espérance de Vie

http://www.leparisien.fr/images/2013/01/18/2490047_ec4f83b8-6101-11e2-b514-00151780182c.jpg

 

 http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1122/img/graphique1.jpg

      Jean-Marie Le Guen, sergent chef de l'armée du PS est député d'un des arrondissements historiquement les plus populaires de Paris (ex Faubourg St Marceau de la Révolution) mais où le monde ouvrier a été laminé depuis 1969 par l'UNR-RPR aux affaires qui a extirpé sa calamité communiste sent la sueur du secteur où ne persiste que quelques spécimen de Type Canaille le Rouge.

 

 

Une restructuration qui sera amplifiée par "l'importation à marche forcée des clandestins de Boat people. Une main d'oeuvres quasi captive, chair à ateliers clandestins et l'arrivée, elle officielle avec le tapis vert jade déroulé par Toubon, toujours sur fond d'anticommunisme, des gros commerçants qui mettront les premiers à la chiourme) venant du sud est asiatique. Opération savamment dosée, ceux qui votent se répartissaient à 50% UMP et 50% PS et sur 25 000 habitant ça fait des voix (A Paris : 45.000 asiatiques, dont 25.000 dans le 13ème arrondissement et plus de 15.000 dans le 18ème et 19ème arrondissement.).

 

Rendez vous compte, il y avait urgence. C'est qu'ici , en 1944 ce sont des ouvrières qui ont rédigé et placardé l'appel aux barricades, l'arrondissement était libéré quand l'avant garde de Leclerc est arrivée à la Poterne des Peupliers, La Canaille a toujours proche de lui des gens qui ont le souvenir exalté de l'arrachage des pavés au carrefour Italie Tolbiac et des combats autour de la Rue Watt ou des usines Gnome et Rhône.

 

Modifications sociologiques et boboïsation, politique de ghettoïsation des citées accompagnant, le PS embusqué et s'installant dans les associations que le PCF lui a laissé investir dans les années 70,  s'en frottaient les mains. Pour chasser le rouge la réaction lui a livré clés en mains ce qui est devenu un des ses bastions où Le Guen comme bernicle blême et moussue sur rocher de Trégastel s'est incrusté sur le granite rouge attend les voix que lui drainent les marées électorales par rejet et peur d'un retour d'une droite que le PS par sa politique maintient sur les fonds baptismaux. Le fond de commerce du Vizir visant le khalifat parisien réside dans ce jeu là.

 

Juste en passant pour donner un coup de projo : la gestion de la ville, c'est du communisme égalitaire pur et dur pour tous (cela doit être la raison exclusive du vote par le groupe communiste) :

Réforme de la taxe balayage des trottoirs ; même prix pour l'avenue Foch que pour la rue Nationale d'un coté les hôtels particuliers de l'autre les HBM. Hausse votée par le maire Adjoint Le Guen qui s'ajoute à la hausse de la TVA de 7% à 10% sur le logement social votée que le même, député.

Tandis que le même Le Guen est à la manœuvre pour la fermeture des lits d'hôpitaux et la privatisation du foncier public hospitalier (fondations, instituts,) qui ainsi pilleront la sécu avec les honoraires "libres" après avoir piller le patrimoine. Et nous arrivons tout à coup sur ce qui motive l'origine de ce message : 

 

Revenons à la troisième casaque du docteur Le Guen, médecin et président de l'Assistance Publique, préconise de passer à la retraite à 62 ans dès 2015, alors que la réforme Sarkozy-Fillon prévoit un relèvement progressif – à raison de quatre mois par an – de l'âge de départ. "Nous savons que les réformes engagées sous François Fillon sont défaillantes puisqu'elles n'assurent le financement ni à court terme ni à moyen terme de nos retraites", déclare l'élu de Paris et adjoint de Bertrand Delanoë dans une interview au Figaro parue lundi 4 mars.

 

Même âge de la retraite pour ceux qui vide les poubelles à 2h00 du matin que pour ceux qui les fond remplir à la fin du service des restaurants à 23h00.

 

Et là, la question abordée au premier paragraphe prend toute sa dimension :

Plus on est riche moins on tombe malade tôt.  Plus on est pauvre plus on meure jeune.

Curiosité sociologique certainement sans aucun lien avec ce qui précède, plus on est dans une position sociale éloignée de la classe ouvrière plus on a de chance de souffler ses 90 bougies et plus on est inscrit dans cette condition moins on de chance d'en souffler 70.

 

Et là s'éclaire dans toute sa veulerie le calcul du MR Hyde du mandat qui schizophrénise le Dc Jeckyll du serment d'Hippocrate. Il propose SA solution qui ne manquera pas d'avoir un Berger disponible pour contenir le troupeau (reste à savoir qui acceptera de servir de chien avec Valls comme chef de meute).

 

Les statistiques et la conclusion qui suivent sont puisées dans un Brulot subversif semi clandestin qui s'intitule Institut national des études démographiques (INED) que ce sacré Diablo à mis en ligne link sous le titre évocateur : Retraites, la double peine des ouvriers)  

 

 

 

03-03-05--Sat-INED-esperance-de-vie.JPG

 

Le sieur Le Guen, nous rapporte le Monde, "distingue "l'urgent de l'important". L'urgent, "ce sont les besoins de financement à court terme, de 2013 à 2015, pour assurer le financement des retraites en 2020". Evoquant diverses possibilités – allongement de la durée de cotisations, augmentation des cotisations –, le député "privilégie" une "troisième variable : le passage à 62 ans de l'âge de départ à la retraite dès 2015. Cette mesure pourrait dégager plusieurs milliards d'euros. Son caractère un peu injuste socialement pourrait être amendé si l'on prolonge le dispositif des carrières longues mis en place par François Hollande en juillet 2012". Cette formule a été défendue la semaine dernière par l'ancien ministre du travail UMP Xavier Bertrand".


03-03-05-stat-IDED-texte.JPG

 

Parisot qui de plus en plus est socialement à Le Guen ce que Roux est à Combaluzier va le retrouver sur la précarité de la vie .

 

La vie est précaire, la précarité est la norme a un jour déclaré la Poutinette sans être combattue à la hauteur de l'ignoble 


La démonstration est implacable la précarité sociale comme celle de l'espérance de vie est inversement proportionelle à la précarité du porte feuille et du milieu social d'origine.


Ca vous étonne vous ?  


En attendant, un point d'accord ; Canaille le Rouge distingue aussi  "l'urgent de l'important" : l'important c'est d'empêcher le gouvernement de concrétiser l'abandon du 11 ajanvier et l'urgent c'est par tous les moyens d'interdire aux députés de le voter.


La Canaille trouve que les choix des militants d'Angers et de Mantes sont les plus pertinents pour aller dans ce sens et meriteraient d'essaimer à travers le pays.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Le Mantois et Partout ailleurs 05/03/2013 15:36


Encore un toubib encarté au PS qui ne fait pas dans le social.


Quand je suis mal embouché, j'en discute avec le mien: comment se fais-je que consultant un majorité de pauvres, votre corporation n'est pas très majoritairement progressiste. Bon, un ange passe
dans son cabinet. Comme il va vite, je ne peux pas distinguer s'il appelle Hypocrate...

canaille le rouge 05/03/2013 21:27



Il n'est pas qu'encarté il en est un des sous off lajeur et ambitionne de se faire adouber adjudant chef à Paname.


C'est un des gardes rapprochés de DSK et une crapule à qui il a fallu murer la permanence pour qu'il accepte de rencontrer les cheminots d'austerlitz (il votait avec les casseurs ensuite, il
s'est abstenu).


Il a ensuite dû mesurer le poids du mouvement populaire sur son orteil droit pour être oblifé de prendre la défense du centre de soin Charcot dans sa circonscription alors que la croix rouge et
Tibéri et mla ministre socialiste Dufoix organisait la casse.


Un homme qui est aux valeurs de gauche ce qu'un pelerinage à Lourdes est à la Route du Rhum.