Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Presse à scandale (tabloïd) : les moeurs de la brigade

 

http://files.newsnetz.ch/story/1/3/7/13724438/3/teaserbreit.jpg?1328998270

Au moment où en France ce sont des magistrats qui usent de méthodes "borderline", quand la déontologie éditoriale pose des cas de conscience à la rédaction du Figaro, pas pour faire dans le sensationel mais comme révélateur de pratiques systémiques, 

Serait-ce une contagions des pratiques anglosaxonnes? 

 

Cinq employés du Sun, un policier, un militaire et une employée du ministère de la Défense ont été arrêtés samedi au Royaume-Uni dans le cadre d'une enquête sur des pots-de-vin versés à la police et à des membres de l'administration, en marge du scandale des écoutes.

Cinq hommes de 45 à 68 ans, soupçonnés notamment de corruption, ont été interpellés à leur domicile à Londres et dans des comtés voisins, a indiquéScotland Yard dans un communiqué, sans préciser leur identité. Un officier de police de 39 ans, une employée du ministère de la Défense du même âge et un militaire de 36 ans ont également été arrêtés.

News Corporation, le groupe de Rupert Murdoch auquel appartient le tabloïd The Sun, a précisé que cinq de ces huit personnes étaient des "employés du journal". Selon la chaîne Sky News, il s'agirait de cinq membres haut placés de la rédaction du journal, dont un rédacteur en chef adjoint et le chef du reportage.

MULTIPLES PERQUISITIONS

Le ministère de la Défense s'est refusé à tout commentaire "sur des investigations en cours".
La police, qui enquête sur des "paiements illégaux à des policiers et à des membres de l'administration" par des journalistes en échange d'informations, a perquisitionné leur domicile et leur bureau.

Les enquêteurs ont agi sur la base d'éléments fournis notamment par News Corporation"News Corporation est toujours déterminé à faire en sorte que les pratiques inacceptables de certains individus pour obtenir des informations, qui ont pu avoir cours dans le passé, ne se reproduisent plus", a souligné le groupe dans un communiqué. Fin janvier, la police avait déjà arrêté quatre journalistes ou ex-journalistes du Sun et un policier, dans le cadre de cette enquête.

Le Sun est le quotidien le plus vendu au Royaume-Uni. Ce tabloïd appartient au groupe du magnat des médias Rupert Murdoch, au même titre que le News of the World (NoW), fermé précipitamment cet été après avoir été accusé d'avoir pratiqué des écoutes téléphoniques pendant des années. Ces investigations sur des soupçons de corruption, baptisées "Operation Elveden", sont menées parallèlement à celles sur les écoutes ("Opération Weeting"). Selon la police, le NoW a fait écouter 800 personnes dans les années 2000, personnalités, membres de la famille royale ou citoyens au coeur de l'actualité. Le scandale avait contraint James Murdoch, fils du magnat Rupert Murdoch, à abandonner ses fonctions de direction de plusieurs journaux du groupe, dont The Sun.

 

Foi de procureurs et de plombiers, Le Monde, le Canard Enchainé et quelques autres pourront nous certifier que jamais de tels moeurs n'ont existé dans les pratiques des services Zofficiels de la République qui n'ont jamais été secoués par de telles turpitudes.

avec plus de deux mois et demi d'avance : Poisson d'avril !!

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article