Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Patrimoine, pêche aux leurres, et fond des choses

 

http://img.pecheur.com/leurre-souple-cat-spirit-octopus-orange-et-rose-pochette-de-4-z-806-80695.jpg

 

 La question, pour que cela morde, c'est de bien agiter le leurre pour ne pas laisser voir combien l'appat est faux.

Cela ressemble un peu au débat sur la question du mensonge : Qu'est-ce qui est le plus grave ? Mentir ou frauder et donc voler les citoyens ?

Qu'est-ce qui est le plus important ? La question de la sincérité et du volume d'un patrimoine ou de savoir si pour sortir la société des griffes du capital il n'y ait en magasin que des obligés de ce capital.

Dans un régime et système capitaliste, que madame machin ou monsieur truc paient l'ISF, en soit n'est pas surprenant.

Que l'une, l'un ou les deux soient ministres d'un gouvernement qui pérennise le système n'est pas choquant en soi.

Ce l'est déjà un tantinnet plus quand ce gouvernement est compsé d'estampillés socialistes.

Ce qui l'est encore plus c'est qu'ils se proclament porteurs de valeur antagonique avec leur état réel et travaillent à protéger ce patrimoine (dont le leur) plutôt que de faire ce pourquoi, en confiance, l'électeur (quel naïf !) pensait qu'ils allaient travailler.

Cela porte un nom : c'est de l'escroquerie. Le mot vous parait fort ? Reprenez la presse (et celle de droite en particulier) remplacez Cahulande par Madoff et regardez bien. Du point de vue des pratiques, objectifs et valeurs morales, quelles différences voyez-vous ?

Reste que de voir la ministre chargée de la dépendance assis sur son matelas patrimonial expliquer que mettre la pension de réversion des veuves de cheminots au même niveau que celle du régime général est un poids financier trop lourd. Entendre la même dire que pour financer la garantie de l'autonomie il faudra augmenter les cotisations de ceux et celles qui par leur travail ont abondé ses placements juteux met la canaille dans une rage qui demande beaucoup de self contrôle pour ne pas user de mots passible de tribunaux voir avoir des pensées qui mises en œuvre le conduiraient aux assises.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article