Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

☭ marge d'erreur ? combien de morts ?

http://ress.revues.org/docannexe/image/559/img-1-small580.png

La canaille recherche un décodeur 

 

 

La presse en parle peu, l'Huma et le Monde traite l'information à partir de l'angle réel des politiques d'austérité imposées à partir de données faussées.


Bien...mais.


Laissons les spécialistes disserter sur les panels et formules pour revenir à l'essentiel : ses conséquences humaines.


Actuellement fleurissent les procès intentés contre des médecins pour erreurs de diagnostique avec à la clé condamnations et dommages et intérêts de la part du fautif et de la structure qui use de ses services. Des procès hyper médiatisés.


 A-t-on déjà vu les institutions bardées de recommandations (jusqu'à ce que pour certaines quelques uns de leur éminents responsables se retrouvent avec des bracelets en inox pour s'être servis en direct dans la caisse) aient à rendre des comptes, soient condamnés et doivent verser des dommages et intérêts aux victimes ?


Pourtant une erreur de ce type, piloté pour aboutir aux solutions attendues disent ceux qui ont découvert le pot au rose, outre qu'elle a eu pour conséquence de submerger de boulot les organisations comme le Secours Populaire, les Restau du cœur ou le Secours catholique, outre qu'elle permet de couper les vivres au plan européen aux dites associations au nom des politiques d'austérité, elle aussi produit des dégâts irréparables.


La majorité des morts de froids, les morts par abandons des politiques de santé publique, la remontée de la mortalité infantile sur la planète y compris dans le top10 des pays capitalistes qui dictent leur loi au reste du monde, c'est eux. La situation de la Grèce et bientôt des autres peuples de l'UE, c'est eux. Les plans d'ajustement structurel du FMI, c'est toujours eux. Le basculement de l'Afrique dans un immense chaudron de guerre civile et impérialiste c'est encore eux.


Il ne s'agit pas d'un décès par maladie nosocomiale ici ou là mais d'un génocide économique fait par des assassins conscient ayant établis le cahier des charges donné aux experts économiques mis en lumière puisque les données ont été faussées à la demande des commanditaires qui profitent du crime.


A partir des résultats attendus et fournis, ils imposent aux peuples ces politiques économico génocidaires avec un accompagnement idéologique les justifiant à partir de leurs données de faussaires. Des politiques qui alimentent la crise et servent de supports à la légitimation de toutes les politiques de décroissances au nom de l'endiguement de la dette des marchés financiers payée par les tours de vis des politiques de rigueur.


Qu'il y ait scandale initial est un fait. Mais ensuite, transposons. Imagine-t-on alors que la nocivité du médiator est connu que soit désigné responsable le chercheur qui a fabriqué sur ordre la molécule mais que le propriétaire du labo et l'état au courant, la laisse diffuser ?


Outrancier ? Quel gouvernement dont le notre à l'annonce de ce fait a dit qu'il arrêtait les politiques de rigueur ? A ce jour aucun. Nous sommes donc dans la récidive de crimes systémiques conscients. Des mœurs politiques qui confirment une fois de plus que l'intérêt du capital est porté par la raison d'état et éclaire sur la nature de classe de celui-ci.


La conclusion de l'article du monde est savoureuse :

" Pour Évariste Lefeuvre, chef économiste chez Natixis, "la vraie leçon est qu'en économie, les seuils n'existent pas". Si les économistes ne doivent pas servir, selon lui, de "boucs émissaires", il estime en revanche qu'on peut leur reprocher un biais souvent partisan ex ante, qui les conduit à "survendre les résultats et ne pas insister suffisamment sur la sensibilité des calculs et les marges d’erreur".


Qu'élégamment ces choses là sont dites "depuis 50 ans nous vendons du vent pour gonfler les voiles des profits mais ce n'est pas de notre faute si nos commanditaires refusent de mettre des gardes fous".

S'il y avait une raison à mettre sur la table aujourd'hui pour porter le choix communiste de suppression du capital et sa nature de rapport social d'exploitation (La Canaille, avec cet exemple en démordra encore moins), ne trouvez vous pas que rien que celle-ci suffirait à la démonstration ?


http://s.tf1.fr/mmdia/i/06/7/sdf-mendicite-sans-abri-misere-sans-domicile-fixe-clochard-2550067_1713.jpg?v=2 

décodeur trouvé

 

 

lien et intro article de l'Huma    

Une étude influente signé en 2010 par deux économistes de renom et qui concluait qu'une dette élevée dans les pays riches s'accompagnait nécessairement d'une récession, donc imposait des mesures d'austérité, était truffée "de graves erreurs".

lien et intro article du monde 

      Une erreur dans une étude sur l’austérité dégomme les idées reçues.

La nouvelle a de quoi redonner le sourire aux Indignés. Après l'erreur de calcul du Fonds monétaire international (FMI) sur les multiplicateurs budgétaires révélée en janvier, une nouvelle polémique de nature économétrique ébranle à nouveau la crédibilité d'une institution prestigieuse.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BA 18/04/2013 11:06


Jeudi 18 avril 2013 :


 


Accords UMP/FN aux municipales : Le Pen s'en félicite.


 


A moins d’un an des élections municipales de mars 2014, une majorité de sympathisants UMP se déclarent favorables à des accords électoraux locaux avec les candidats du Front national, selon un
sondage exclusif Ifop-Fiducial pour Europe 1 publié jeudi. 


 


Ils sont ainsi 53% à se déclarer favorables à de telles alliances, contre 44% en novembre 2012. 


 


Parallèlement, 73 % des sympathisants FN sont favorables à de tels accords avec l’UMP.


 


Invitée jeudi matin sur Europe 1, la présidente du FN s'est félicitée de tels résultats. "Nous avons toujours dit que nous envisagions de pouvoir passer des alliances au cas par cas aux élections
locales". 


 


"Nos électeurs sont d'accord avec nous !", s'est exclamée Marine Le Pen.


 


http://www.europe1.fr/Politique/Accords-UMP-FN-aux-municipales-Le-Pen-s-en-felicite-1486787/


 


Ca dégénère.


 


La situation de la France est en train de dégénérer.