Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les votes de la honte

http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_horizontal/ani_1.jpg 

 

Pour le jour où votre patron avec la signature ou pas du MedeFDT vous mettra à la porte "pour améliorer sa compépétitivité ", avec ce lien: lien, vous saurez à qui vous pourrez demander de payer votre loyer et vos traites à votre place.


Ce jour,au Mans, des militants de la CGT ont été demander des explications à "leur" députée.


voici sans commentaire préalable ce qu'en dit ouest france :

La députée PS Sylvie Tolmont avait accepté mardi de s’entretenir avec des représentants de la CGT, opposés au projet de loi sur la sécurisation de l’emploi. La discussion a été houleuse (Ouest-France d’hier). Dans un communiqué, Sylvie Tolmont rappelle pourquoi elle a voté ce texte de loi « S’inscrivant dans le cap fixé par le président de la république déclarant lors de la grande conférence sociale de juillet 2012 qu’il fallait « mobiliser les forces vives de notre pays vers des solutions nouvelles pour l’emploi », cet accord est une réponse lucide et concrète à une situation économique des plus graves pour « notre pays. » Elle salue « la méthode du dialogue social qui a abouti à la conclusion » de cet accord. A contrario, la députée « déplore le climat » dans lequel s’est déroulée la discussion avec la délégation de la CGT reçue au siège de la fédération socialiste de la Sarthe. « Si le maintien du dialogue entre élus et représentants syndicaux est une condition indispensable à la qualité du débat démocratique », elle « condamne la méthode avec laquelle la délégation de la CGT a appréhendé cet échange ». Sylvie Tolmont considère « qu’il est tout à fait légitime d’être en désaccord sur des sujets aussi sérieux et qu’il est du devoir d’un parlementaire de recueillir les sources d’opposition et de mécontentement générées par les mesures du gouvernement. Toutefois, ces échanges ne sont possibles et n’ont de sens qu’à la seule condition qu’ils aient lieu dans le souci du respect mutuel des personnes et dans un esprit plus serein », insiste le communiqué.

ces échanges ne sont possibles et n’ont de sens qu’à la seule condition qu’ils aient lieu dans le souci du respect mutuel des personnes et dans un esprit plus serein. »

 

Pour Canaille le Rouge, moins ces traitres(se)s aux promesses qui les ont installées le cul dans leur fauteuil seront serein, mieux cela sera. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article