Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la niouze d'avant la reprise

le f@cteur de-NL-Cler

Bonjour c'est le facteur Canaille le rougequi passe.

Voici votre niousletteure du 11 mai 2013.

Bonjour,

Au bout d'un espace temps peu propice à la communication intensive, juste quelques mots liés à une actualité très marquée par l'affrontement de classe.

Pendant les ponts, exclusions, assassinats et autres prouesses du système continue.

La riposte, hélas pour existante qu'elle soit, n'est pas à la hauteur de l'agression.

Mais là, c'est encore autre chose.

Canaille le Rouge qui vous salue bien.

 

Agenda-revolutionnaire-

8-mai, recul,-état-des-lieux,-l'occasion-de-voir

De-l'usage-du-"f-haine"-pour-guérir-les-écrouelles-de-la-crise-

Point-de-vue, image-du-monde

Management-et-délicatesse-patronale-

Palestine-et-l'apartheid-du-gouvernement-israelien-les-consciences-bougent

Alerte-au-feu-les-pyromanes-ne-font-pas-le-pont-

Équation-nouvelle-sur E=mc2-

Ils-ne-lâchent-rien-

la-page-saumon-

 

Précisons :

- quand un article est estampillé c'est qu'il se propose de donner un point de vue plus affuté observé sous un angle communiste.

- le "[ ]" dans le titre de la p@ge (s'il n'est point oublié lors de la mise en ligne) indique un accompagnement musical de celle-ci (vous gardez la maitrise de la diffusion sonore, en contre chant, contre point ou ...contre basse ; pour rythmer le propos.

-Si vous voulez accéder directement via la page de garde du c@rnet, cliquez sur ce lien ou copiez-le :

http://canaille-le-rouge.over-blog.com/

-Que cela ne vous empêche pas de passer feuilleter les @rticles pour avoir les infos de La Canaille dès leur mise en ligne ou mieux encore, inscrivez-vous.

-Si ces p@ges vous amusent intéressent, passionnent, vous pouvez aussi vous inscrire comme invité permanent via la case "newsletter" sur la colonne latérale de la page d'accueil :

 Le carnet de Canaille le Rouge.png

-Au risque de vous faire sourire devant le reste de travail à accomplir, La Canaille poursuit ses efforts pour vous épargner ces horreurs de mastics, fautes de frappe ou d'orthographe, pour le reste (humour discutable et colères compris) la continuité est de mise.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article