Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Habemus Pepy

http://static.lexpansion.com/medias/77/39690_guillaume-pepy-president-of-french-state-owned-railway-company-sncf-speaks-during-the-company-s-2008-annual-results-presentation-in-paris.jpg

message personnel :    http://www.lemadblog.com/uploads/felix-the-cat.jpg

 

 

 

Annoncé par La Canaille il y a une paire de semaines, un séminaire gouvernemental a confirmé l'information.


Jean-Marc Ayrault a confirmé lundi 11 mars qu'il proposait de reconduireGuillaume Pepy à la tête de la SNCF, un poste qu'il occupe depuis février 2008.
 

"Le premier ministre envisage de proposer au président de la République denommer M. Guillaume Pepy en qualité de président du conseil d'administration de la Société nationale des chemins de fer français", indiquent les services de Matignon dans un communiqué.

Les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, Claude Bartolone et Jean-Pierre Bel, sont invités à saisir les commissions respectives de leur assemblée"de ce projet de nomination", ajoute-t-on de même source. Le mandat de président de la SNCF dure cinq ans. La reconduction de Guillaume Pepy avait été annoncée dès la fin février par les services du ministre délégué aux transports, Frédéric Cuvilier.

Ça, c'est le discours.


Derrière il y a les résultats qui conduisent à cette calamiteuse reconduction. Un bilan qui ressemble à un pontificat d'un Guillaume III gardien du dogme libéral exigeant obéissance de ses clercs.


La télé ce soir (entre deux excursions à Rome) montre les résultats de cette théologie libérale ravageuse :


Les images aériennes présentées sans précautions aux journaux de 20h00 se retournent comme autant d'actes d'accusation contre Pepy et ses tutelles successives:


Tous les plans larges ont montré des chaînes de poids lourds immobilisés en tout sens à coté de triages et grandes gares marchandises aux voies désertées par le tout à la route dont le protégé de la "droiche et de la gaute" a été un des fers de lance.


Même "ses" TGV dont "son" euro star sont bloqués tant il manque de monde pour encadrer le trafic en période de situations tendues.

 

Le communiqué de la fédé des cheminots trace le cadre :  Intempéries, SNCF, pourquoi ça coince .


Oui le rail  a un pape du libéralisme à sa tête et les conclaves électeurs vont le laisser poursuivre comme ils laissent poursuivre les autres patrons des entreprises publiques qui de truandages économiques, augmentations des tarifs, de traficotage de comptes en casse des statuts, en passant par une gestion des personnels qui fait du suicide une constante des bilans sociaux, tous illustrent le sens proposé par les pouvoirs.


Ceux qui vont dire "Habemus Pepy" ne prennent pas les trains de banlieue à 6h30 du matin dans un établissement fermé au service. Ils arrivent à l'arrière de leur voiture de fonction à partir de 9h30 après avoir appris par la presse qu'il y a eu des dysfonctionnements sur la ligne A,B,C, D, E, les TER etc.

 

Devant cet "Habémus" vite la laïcisation des services publics

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article