Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chômage partiel et coïncidences et construction de la riposte [♫ ♫]

http://2.bp.blogspot.com/-3ZE6ZqEMi4M/TtVEFBVUEhI/AAAAAAAADRQ/H_KfK6WplNg/s1600/chomage-misere-e1290798026256.jpg

La Valse des emplois :

Premier temps 

Le gouvernement supprime l'autorisation préalable pour recourir au chômage partiel

LEMONDE.FR avec AFP | 31.01.12 | 18h14   •  Mis à jour le 31.01.12 | 18h23


 

http://www.minefe.gouv.fr/directions_services/sircom/ram2008/economie/photos/chomage-partiel.jpg déja avec l'autorisation administrative, cela donnait ce genre de courbe (affiche officielle).

Le ministre a pris cette décision "afin de simplifier le recours à l'activité partielle pour toute entreprise qui en a besoin".AFP/BERTRAND GUAY

 

Le ministre, qui a reçu mardi les partenaires sociaux sur l'activité partielle, a pris cette décision "afin de simplifier le recours à l'activité partielle pour toute entreprise qui en a besoin", explique un communiqué du ministère.

Actuellement, un employeur peut demander une aide s'il veut mettre en place une période de chômage partiel, mais il doit préalablement déposer une demande de convention auprès de l'administration, qui a ensuite vingt jours pour notifier sa décision. Dans un premier temps, le gouvernement avait envisagé simplement deréduire ce délai.

UN DÉCRET "DANS LES PROCHAINES SEMAINES"

Xavier Bertrand a précisé qu'un décret concrétisant la suppression de l'autorisation serait pris "dans les prochaines semaines". Selon le ministère du travail, "l'avis du comité d'entreprise devra être transmis à l'administration qui, en cas d'avis négatif, exercera une vigilance particulière".

En outre, M. Bertrand a indiqué avoir signé le décret permettant aux entreprises deformer leurs salariés en activité partielle, "afin que ces périodes non travaillées soient utilisées au maximum par les salariés pour se former".

http://files.avocats.fr.s3.amazonaws.com/member/myriam.laguillon/16F6BFFE-C8AD-4CB8-96A3-D2E8D5586444.image_400.jpg?090830104410 

 

Deuxième temps

Le constructeur PSA Peugeot Citroën va mettre plus de 20 000 salariés de quatre sites de production au chômage partiel pendant une semaine en février ou mars, a-t-on appris mardi 31 janvier auprès de directions locales et de la CGT. Ces arrêts visent à diminuer les stocks, en ajustant au plus près la production aux ventes.

Le site d'Aulnay, en Seine-Saint-Denis, arrêtera sa production la semaine du 27 février au 2 mars, celui de Rennes du 13 au 17 février et ceux de Sochaux et Mulhouse du 5 au 9 mars.

L'industrie automobile est confrontée à un contexte économique morose. Mardi, des sources du secteur ont indiqué que les immatriculations de voitures neuves en France vont accuser en janvier une baisse à deux chiffres en rythme annuel. Le journal économique en ligne La Tribune.fr, citant des sources officieuses, écrivait lundi que la marque Renault enregistrerait en janvier un recul de 45 % de ses immatriculations, Peugeot et Citroën (groupe PSA) respectivement des baisses de 37 % et 31 %, et Dacia, la marque à bas coût du groupe Renault, un repli de 18 %.

"C'EST TOUT GAGNANT POUR PSA"

Les salariés doivent bénéficier de l'APLD (activité partielle de longue durée), un dispositif de chômage partiel spécifique qui leur permet de toucher 95 % du salaire net, mais qui a un coût accru pour la collectivité. "C'est tout gagnant pour PSA, qui se fait payer une bonne partie de nos salaires", a commenté Philippe Julien, délégué CGT d'Aulnay.

A Mulhouse, l'usine aurait dû produire pendant la semaine de chômage partiel environ 5 500 véhicules, des Peugeot 206+ et 308 et des Citroën C4 et DS4. La CGT de PSA Mulhouse a critiqué la volonté de "faire des économies" en faisantfinancer les jours chômés par l'Etat et l'Unedic dans le cadre du dispositif APLD.

L'usine de Sochaux stoppera elle toute sa production de Peugeot 308, 3008, 5008 et Citroën DS5, soit 9 000 véhicules. Environ 8 000 salariés permanents et intérimaires seront en chômage technique, a relaté le porte-parole de la direction."C'est un coup dur, il y a longtemps que l'on avait pas connu cela et on ne s'y attendait pas", a commenté le délégué FO Pascal Pavillard. Le site de Sochaux produit des véhicules en phase de lancement ou "qui, normalement, se vendent bien", a-t-il ajouté.


http://idata.over-blog.com/2/51/96/68/renault.jpg

 

Dans un communiqué, (la CGT de PSA la Janais Rennes), dénonce de nouvelles mesures de restrictions.

Lors de la réunion du comité d’établissement de ce mardi 31 janvier, la direction a annoncé une semaine chômée du 13 au 17 au 17 février » regrette Michel Bourdon, délégué syndical CGT. « Pratiquement tous les salariés de l’usine sont invités à ne pas venir au travail ! » Un syndicaliste qui évoque également une note envoyée, le 26 janvier dernier, à tous les directeurs et chefs de service. «Au nom d’économies, le restaurant d’entreprise sera fermé, le chauffage réduit et les 1 500 salariés en horaires de journée sont invités à combler ces jours non travaillés par des congés. Une fois de plus, les salariés doivent faire des efforts… Devant le mécontentement des salariés avec la CGT, la direction a revu sa copie. Les salariés qui devaient se mettre en congé seront, comme leurs collègues d’équipe, au chômage. Seuls les cadres devront mettre deux jours de congés. »


 

Troisième temps

Pour cadrer le débat, quelques chiffres donnés par la Fédération CGT de la métallurgie, c'est instructif. CGT Métallos

 

Histoire de montrer comment le capital fait sn beurre de la casse des hommes et de l'industrie : 

Le cours du groupe PSA à la bourse ce 01-02-2012 à midi (le petit fléchissement de droite est lié à l'heure de l'apéro -on est vampire mais pas moins homme et donc le whisky suspend quelques transactions)

12-02-01-Bourse-PSA.JPG


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article