Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carte des manifs du 29 février

 http://www.sudsantesociaux5962.org/wp-content/uploads/2012/02/im2.jpg

 

Voici en lien la carte des manifs, avec l'heure, le point de RdV et les organisations appelantes pour le 29 février :

 


la carte est là si vous cliquez sur ce lien

 


 

Puis, pour clarifier le débat, ce "coup de gueule" devenu coutumier sur qui fait quoi ce jour là : regardons un peu les périgrinations de l'agent orange du syndicalisme :


 

http://us.123rf.com/400wm/400/400/masterlu/masterlu1103/masterlu110300596/9077303-masque-orange--venise-en-italie.jpg

 


 

"La CFDT joue profil bas pour le 29 février" (sic)

Ce n'est pas une énième accusation, constatation, élucubration ou/et déduction de La Canaille mais un article du Monde (encore lui). Faut-il que ce profil soit si bas pour que même le quotidien tellement de référence, qu'en la matière tant il n'est pas renommé pour sa hauteur de vue, s'en soit rendu compte.

 

Que nous dit-il ? La CFDT participera bien à la journée d'action du 29 février contre le nouveau projet de traité européen, qui doit être signé lors du conseil européen du 1er mars.

Le Cadre

Une journée lancée par la Confédération européenne des syndicats (CES) en faveur "d'une Europe sociale fondée sur la solidarité, la justice et la cohésion sociale".

La date

Que cela soit un 29 février protège la commission de Bruxelles d'une réitération à date régulière.

La veille de la ratification limite les chances d'une mobilisation préparée sur le thème. Raison de plus d'y mettre nos revendications telle que localement définie.

Les faits

Et là, l'agent orange des luttes sociales en jouera…Mais profil bas donc.

A l'issue du conseil national de la centrale la CFDT, a indiqué qu'elle "refuse de faire du 29 février une mobilisation à caractère politique sur les enjeux nationaux".

François Chérèque lors de la réunion de l'intersyndicale CGT-CFDT-UNSA-FSU-Solidaires avait signé la déclaration commune qui appelle à se mobiliser "partout en France" le 29 février "pour que le travail et la justice sociale soient au centre des priorités politiques".

En conséquence de quoi il ne s'associe pas à l'appel à une "puissante journée d'actions".

Pourquoi ?

Pas question de fâcher les copains de Nicole pour le prochain diner du siècle et donc laissons la CGT qui appelle à des grèves puissantes ce jour-là.

La CFDT avait indiqué qu'elle déciderait lors de son conseil national "des modalités de son engagement". "Nous ne souhaitons pas, avait affirmé M. Chérèque, une journée de grève qui aurait un caractère politique à quelques jours des élections".

Donc "la CFDT n'appelle pas, au niveau national, à des arrêts de travail. Les organisations qui la composent mèneront des initiatives dans les régions en s'adressant massivement aux salariés sur les problématiques européennes". Le Medef prépare certainement un cadeau pour son fanfan lors de son pot de départ au prochain congrès.

L'article du Monde nous dit :

"Cette décision manifeste clairement le souci de M. Chérèque de ne pas se laisser instrumentaliser pendant la campagne électorale et de prendre ses distances avec Bernard Thibault, qui a appelé ouvertement à "un changement de président de la République". La CFDT, qui a lancé une interpellation sur ses propositions aux candidats à l'élection présidentielle, hors Front national et extrême gauche, continue à rencontrer les postulants à l'Elysée : après François Hollande et avant Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou, M. Chérèque s'entretiendra vendredi avec Eva Joly.

Autre signe de cette volonté de ne pas se laisser entraîner dans le piège électoral : la CFDT est la seule confédération syndicale à ne pas avoir réagi à la proposition de référendum de Nicolas Sarkozy sur les obligations des chômeurs".

L'auteur de l'article estime que la CFDT "en pense le plus grand mal mais elle s'abstient de l'exprimer" cela à) partir d'un argument qui est aussi spécieux qu'alambiqué : "C'est une proposition du candidat et non du président et on ne commente pas les propositions des candidats", dit-on dans l'entourage de M. Chérèque."

Conclusion provisoire de La Canaille :

Opposée ? Vu qu'elle ne l'a pas condamnée et connaissant les pratiques de l'officine, le Monde et plus largement ceux qui participe à cette vision en sont-ils certains ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

BONJOUR , bravo ,pour ton article sur la CFDT , c'est le syndicat le plus pourri que je connaisse,comment expliques-tu qu'il soit le plus riche des syndicats........à sa fondation en 1964 ,
c'était un mouvement honnête issu de la cission  avec la CFTC , mais dès l'arrivée d'Edmond Maire , la dégénérescence  et les valeurs du vrai syndicalisme ont  été  vite
oubliées .....ET je te jure que je sais de quoi je parle ...CHOSES VUES ET ENTENDUES .Tu leur fais beaucoup d'honneur en les traitant d"orange" ce sont des "jaunes " ...mon père  qui était
communiste traitait  ainsi tous les traitres !! l'expression m'est restée .autant te dire que j'ai publié ton article sur mon blog .......et ça m'a fait du bien ..........amical
salut   guevaranita