Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

☭ 8 mars, cherchez l'erreur

 http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/home-200x200/hq-8.jpg

 

 

Si le site Darty propose des autocuiseurs et des aspirateurs  en guise de références au 8 mars, d'autres tentent de faire avec plus d'originalité et explorent à leur façon les voies de l'engagement féministe. Bonne idée.

 

Dans le panel sélectionné par l'Huma, tout va bien pour la quasi totalité des participantes, il y a même une cohérence pour  sept pour huitième d'entre elles avec l' idée qu'en ont ses lectrices et lecteurs du point de vue du titre et de son image.

 

Pour autant, quand mêmes , huit mars, huit femmes. Belle idée mais l'une d'elle par ce qu'elle impulse dans la période, trouve une singulière légitimation de ses choix et de ceux qu'elle a mandat de promouvoir.

 

 

Les rédactrices en chef sont : Marie-George Buffet, députée Front de Gauche, Nadia Chaabane, députée tunisienne et militante féministe, Irène Frachon, médecin pneumologue au CHU de Brest, Bernadette Groison, secrétaire nationale de la FSU, Sophie de la Rochefoucauld, comédienne, Aminata Traore, ancienne ministre de la Culture du Mali, Najat Vallaud-Belkacem, ministre du Droit des femmes et Bernadette Tric, salariée en lutte de Sanofi.

 

Madame Vallaud Belkacem, un 8 mars 2013 ! Pourquoi pas Laurence Parisot tant qu'on y est.


Entre la Poutino-Thatcher du Medef et ce gouvernement qui veut légiférer pour porter le projet patronal pour glisser l'organisation sociale dans les plis de l'UE ultra libérale, c'est comme si le 8 mars 1996 l'Huma avait offert ses colonnes à Nicole Notat ou à Anne-Marie Couderc.

 

J'entends déjà le pointage de tenus pour "propos outranciers". Regardons y de près :

 

La question du droit des femmes n'est pas une question sociétale à coté d'autres. Elle est constitutive de l'antagonisme de classe, de la façon dont il se crée, se reproduit.

 

L'histoire montre que si la volonté de s'attaquer à cette partie ne suffit pas, elle est un des pivots de l'édifice à abattre. Ne pas s'y attaquer voire le conforter stérilise tout les autres efforts. Ce n'est pas un hasard si la création du 8 mars est faites par des militantes révolutionnaires et place au centre de la révolution socialiste la place des femmes citoyennes, productrices et actrices de la transformation de la société.


Nature de classe avec une donnée supplémentaire née essentiellement de la place patriarcale et sexiste du fonctionnement de la transmission de la propriété et des conditions de sa valorisation qui crée l'organisation de ce statut à abattre de l'infériorité des femmes.

 

L'émancipation sociales des salariées ne réglera pas tous les problèmes, il serait absurde d'en rester à ce schema. Mais en 2013 le socle fondamental de l'inégalité repose sur la façon dont la société est structurée pour répondre aux besoin du capital : salaires, précarité, droit à l'emploi, dignité au travail (et bien sur hors du travail) sont des questions où ce gouvernement et sa ministre, chaque jour qui passe, se disqualifient en tournant le dos à des promesses de F Hollande et de sa porte parole devenue haut parleur de Blummollet.

 

Un exemple parmi de nombreux autres à partir des délarations de la ministre :

Najat Vallaud-Belkacem. "Quand nous sommes arrivés au pouvoir, la moitié des entreprises n'avait même pas encore fait l'effort de rédiger un diagnostic, comme la loi l'exige, souligne la porte-parole du gouvernement dans une interview au Parisien En décembre, nous avons changé les procédures de contrôle sur les entreprises pour les rendre plus efficaces."

 

En conséquence de quoi elle est porte parole d'un gouvernement qui réduit les moyens de l'inspection du travail seule habilité à intervenir dans les entreprises et soutien l'accord du 11 janvier qui sort du champ juridique la responsabilité patronale. Cherchez l'erreur.


C'est une curieuse façon de donner une virginité politique au PS et ainsi de le dédouaner de sa responsabilité immédiate et profonde de l'aggravation des conditions d'existence faites aux femmes.

 

Le féminisme part irréductible des conditions de l'émancipation humaine demande de ne pas biaiser avec la réalité.

 

Ce n'est pas parce que la France a des femmes générales dans l'armée que cela rend plus humaines l'intervention au Mali, la question c'est l'armée et son rôle dans une République.

 

Ce n'est pas parce que l'église ordonnerait des femmes prêtres qui fera que le Vatican cessera de stigmatiser la contraception et la libre disposition de son corps (les manifs autour du mariage en témoigne).

 

Ce n'est pas parce qu'une femme est ministre fut-il celui des droits des femmes que les fiches de paie et déroulement de carrière, avec la politique menée va trouver une issue positive. 

 

Comme si le sociétal pouvait faire paravent au social. Et il semble qu'en conscience,  en invitant madame Vallaud Belkacem, l'Huma fait le choix affirmé du sociétal sur le social et est ainsi en résonance avec les propos du tramway de solferino.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

roger colombier 08/03/2013 11:52


Ton article s'ajoute très bien au mien sur madame Najat-Belkacem rédactrice d'un jour de Marie Claire ou Modes et travaux de la social-démocratie. Non, je me suis trompé de l'Humanité.


C'est bien les feuilles mortes d'un journal qu'on ramasse à la pelle?