Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après Brétigny et avant quoi d'autre, circulez il n' y a rien à voir.

Après Brétigny et avant  quoi d'autre, circulez il n' y a rien à voir.Après Brétigny et avant  quoi d'autre, circulez il n' y a rien à voir.Après Brétigny et avant  quoi d'autre, circulez il n' y a rien à voir.

Pépy après avoir fait semblant de battre sa coulpe devant les caméras, avoir fait le dos rond sauvé par le gong tragique des catastrophes de Suisse et du Portugal, après avoir laissé menacer de licenciement pour crime de lèse hiérarchie ceux qui oseraient ne pas l'accompagner dans la voie du déclin du service public, voila maintenant que Guillaume III, martial dans ses bottes, couvert par la tutelle gouvernementale, continue la casse.

 

 

Et il n'y va pas avec le dos de la cuillère.

 

 

Le communiqué de la fédé CGT liste le champ des coups et blessures volontaires portés au services publics par saignée et amputation de ceux qui le mettent en oeuvre.

 

 

A la suite de communiqué, comme vous pourrez le voir, des expressions communes CGT UNSA SUD dénoncent les  déclianaisons condrête de ces mesures.

 

 

C'est du lourd

 

Après Brétigny et avant  quoi d'autre, circulez il n' y a rien à voir.
Après Brétigny et avant  quoi d'autre, circulez il n' y a rien à voir.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article