Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous êtes au courant ? Pour combien de temps ?

Chasser les parasites

Vous  êtes au courant ? Pour combien de temps ?

Vous vous souvenez ? "Votez ! Votez pour la concurrence qui comme le travail rend libre! Votez un espace de concurrence libre et non faussé ! Votez UE chassez ces dinausaures d'entreprises publiques de service public ! Qu'on se le dise, les prix vont baisser, à vous le choix."

Vous serez les rois du lumen libre, les petits princes de la led à gogo, les duchesses du KW/H européanisé, les barons de la domotique! Que ne vous ont-ils pas dit ! 

Et patatras, les dominos commencent à s'effondrer et c'est le pékin lamda, l'avant garde des gogos qui y ont cru qui va trinquer :

 

"La société espagnole Iberdrola a invité une partie de ses clients français à "se fournir ailleurs" pour bénéficier des tarifs réglementés de vente de l'énergie, et ainsi éviter de voir "doubler ou tripler" les prix.

Une partie des clients français du fournisseur d'électricité espagnol Iberdrola ont été invités à "se fournir ailleurs" pour bénéficier des tarifs réglementés de vente de l'énergie, et ainsi éviter de voir "doubler ou tripler" les prix lors d'un renouvellement automatique de contrat, a confirmé Iberdrola dimanche 21 août à l'AFP. Iberdrola a envoyé un courrier ces derniers jours à tous ses clients français dont les contrats arrivent à échéance en octobre : "Moins de 10.000 clients sont concernés, soit 2 % de nos clients en France, une toute petite partie", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe joint à Madrid."

N'est-il pas urgent de ne pas laisser seul les agents de l'ex EDF (idem pour GDF) se battre seuls pour faire passer sous controle public démocratisé toute la production énergétique (n'omblions pas le pétrole) ?

Les parasites du compteurs doivent être chassé, l'approvisionnement énergétique, comme l'eau, l'air doit être en permanence une donnée socialement garantie.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article