Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autorisation administrative de défourailler

C'est la faute aux morts 

Les commissaires La Bavure

légitiment le droit de tuer 

Autorisation administrative de défourailler

L'image ci-dessous circule sur les réseaux sociaux à l'initiative d'une association constituée de fonctionnaires assermentés exerçants les responsabilités régaliennes du plus haut niveau. Elle ne semble pas émouvoir outre mesure les autorités.

Peut être une capture d’écran de Twitter de monument et texte qui dit ’SCPN Commissaires de la Police Nationale SCPN @ScpnCommissaire Suite aux nombreux refus d'obtempérer, un rappel simple quand la police ou la gendarmerie veut vous contrôler, on s'arrête. Ça évite les drames, les morts ou les blessés, les avis indignes ou débats déplacés. #Police Translate Tweet 9:11 AM Jun 6, 2022 Twitter for iPhone 1,461 Retweets 1,537 Quote Tweets 5,156 Likes’

Permettez  que ces propos soit traduit en langage de tous les jours :

"Avis devant un controle de police, si vous n'obtempérez pas fissa, vous allez vous prendre une bastos dans la tronche et ce sera de votre fautes parce qu'on à le droit d'user de notre purificateur social calibré à notre guise."

Le véhicule intercepté dans le 18e devait être en lévitation n'avait pas de pneumatiques pour être immobilisé, il fallait donc tirer dans le pare brise.

De plus pour de nombreux témoins il n'y a pas eu charge des policiers, lesquels n'avaient certainement pas leur radio pour alerter et faire réaliser une interpellation quand  à l'oreile on peut en permanence 24h sur 24 mesurer la densité d'équipages motorisés dans le quartier Barbès.

Plus sérieusement cela pose la question de la qualité de la formation des FdO, leur apprentissage de la maitrise de situation de crise et le non recours à des reflexes de horde du genre cowboys.

Cela ne se veut en aucune façon vouloir légitimer des comportements délinquants mais si la peur d'un contrôle de police pour avoir fûmer un joint ou bu un verre de trop peut conduire à se faire abattre en pleine rue, interrogez-vous sur l'espérence vie de votre progéniture. 

Que des commissaires de police délivrent ainsi des permis de tuer en blanc est inadmissible et doit être condamné. Mais le Sarkophile macroncompatible de la place Vendôme mis en examen et connu en d'autres temps comme un Zorro de la justice aura-t-il le courage de rappeler à l'ordre ceux chargés de le maintenir et par leurs propos ne respectent pas les lois de la République ? 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article