Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand le malade est ponctionné pour gaver les gavés

Les vases communiquants 

» vases communicants atelier de bricolage littéraire

Ce gouvernement (lire l'Elysée) vient de décider d'une "rallonge" de 1,5 milliard d'euros pour solder les "surcoûts Covid"(sic) constatés en 2021.

Ce qui selon lui permettra de ramener le déficit des hôpitaux publics à son niveau d'avant-crise sanitaire, soit environ 600 millions d'euros.

L'Elysée sortie de nos poches un milliards de frais de cabinets de conseil qui ont été chargés entre autre d'encadrer le travail des ARS pour fermer les lits d'hôpitaux mettre l'hospitalisation publique en détresse respiratoire, engraisser les actionnaires des EPHAD, et casser la protection sociale.

Le scandale de ces cabinets en or massif s'affiche puant au grand jour : user de l'argent public pour payer les rappetout permettant au Picsou de l'Elysée de pomper les richesses du travail, scléroser les libertés publiques, engraisser les labos et laisser agoniser les vieux travailleurs pour engraisser le capital. 

La voila la "start up nation".

Et déjà certains se mobilisent au nom du choléra pour combattre la peste pour intervenir dans le débats du second tour de la présidentielle.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article