Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ehpad : la poule aux oeufs d'or (suite)

 

Mecanisme d'une si efficace 

station de pompage

Ehpad : la poule aux oeufs d'or (suite)

Pour donner quelques précisions sur l'organisation et la maintenance des stations de pompage de l'argent public et celui des pensionnaires et leur famille, parce qu'il faut savoir d'où vient la rente, le Monde daté du 28 nous précise :

"Avant d’ouvrir un établissement, il faut obtenir une double autorisation, celle de l’Agence régionale de santé, qui finance les soins, et celle du conseil départemental, qui prend en charge les frais liés à la dépendance. Ces deux budgets sont très discutés, négociés et contrôlés. En revanche, le prix de l’hébergement, qui englobe l’administration, l’hôtellerie, la restauration, la lingerie et l’animation, est librement fixé par l’établissement."

C'est sur ce second point que le système permet aux chaînes "d'Ehpadistes" de se faire un beurre se transmuttant en or massif.

Sachant que les personnels sont parmi les plus mal payés d'un secteur santé déjà sinistré de ce point de vue au point de voir la fuite des compétences.

Pour palier à cet assèchement, Médiapart du 27 janvier nous apprend que le funambulisme des contrats de travail en CDD à  vacations horaires multiples et renouvelés à l'iinfini pour la même personne, par mensonge sur la nature des postes (déqualification ou CDD pour remplacement de CDI fictif) est une norme qui semble bien établie.

Il semblerait que le directeur d'une de ces chaines risque de manger chaud. Cela épargnera le conseil d'administration (et ses notables) qui vote, les actionnaires qui mandatent et encaissent le dividendes juteux de ces pratiques connues de longues dates dénoncées entre autre par les syndicats CGT dont les militants subissent de vrais chasses aux sorcières mais que la Pandémie et les travaux journalistiques arrivent enfin à mettre sur la place publique.

Ne serait-il pas judicieux d'examiner comment transformer en EHPAD à statut spécial un établissement pénitentiaire comme Fresnes (il est médicalisé et équipé pour accompagner les pensionnaires en fin de vie)  pour y mettre en séjour longue durée les organisateurs et receleurs de ce pillage économique et social criminel ? Avec ses 2500 places il y aura moyen de tous les accueillir.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article