Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Capitalisme mode d'emploi

Ou comment continuer de se gaver 

expliqué aux enfants

Capitalisme mode d'emploi

La nouvelle est tombée entre deux commentaires le groupe Orpéa englué dans la gestion ignominieuse de sa pompes à profits a annoncer que Directeur était virté et qu'un nouveau président du CA était nommé.

Pas un mots sur les dividendes perçu grâce à l'exploitation de la dépendance des personnes agées.

Pour ne pas trop se salir la commission d'enquête  et les deux cabinets "Zindépendants" se sont retrouvés à Neuilly sur Seine c'est plus commode que d'aller voir  ce qu'il en est parmi la vingtaine d'établissement ouverts dans le Finistère. C'est pour faire des économie d'énergie et de frais de déplacement ?  

Orpéa c'est çà : 

Ce qui s'est passé hier au soir est un cas d'école dans le mode de fonctionnement  du capitalisme.

Dès maintenant les Zanonymes encaisseurs du CA d'Orpea et les actionnaires allument des contre feux 

Pris en flagrant délit de pillage des finances publiques et de racket des familles on sacrifie un fusible en or massif, on nettoie le tableau divisionnaire mais on ne touche pas au câblage.

C'est le cri du coeur repris en choeur : "touchez pas au grisbi"

L'oseille est là, en millions d'€ :

Pour venir en aide à la rente, vite trouver des alliés. La courroie de transmission PS là encore est disponible : Voila que Claude Evin l'ex ministre du sang contaminé, ex président de la fédération hospitalière, avec beaucoup d'à propos dit "ça ne vaut guère mieux dans le public". Pourtant l'ex ministre socialiste et directeur de l'ARS d'IdF a été suffisament aux manettes pour étrangler les moyens de la santé publique. Il a été de ceux dans ses diverses responsabilités a bloqué toute mise en place d'un quatrième piliers de la sécurité sociale financé par un prélèvement à la sources des richesses pour payer une fin de vie aux anciens qui construit et fait vivre le pays. 

Compétence d'Evin sur la question ? C'est comme demander à Monsanto d'expertiser l'avenir du bio. 

Oui nous sommes vraiment devant un cas d'école. Le mode de fonctionnement du capital pour maximiser ses profits produit de l'inhumanité ? C'est du à des erreurs ? En changeant celui qui la commet on peut rectifier ? La seule erreur est de s'être fait pincer et nul doute que le nouveau président nommé par le CA maintenu (il était jusqu'à ce jour...PDG d'un labo pharmaceutique) saura discrètement éponger les larmes de l'évincé.

Ainsi va le capitalisme. Un système inamendable qui bloquera toujours tout avenir durable de l'humanité tant qu'il sera aux manettes des sociétés humaines, tant qu'il existera un être humain soumis par un lien de subordination au détenteur du capital.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article