Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La galaxie Bolloré se recentre

Les faits sont les faits

et ils ne nous font pas rêver.

La galaxie Bolloré se recentre

C'est l'actualité médiatique du moment : Bolloré recentre son empire sur la communication.

Devant ce tableau si glauque, comment s'y retrouver, quelles manoeuvres tant politiques que capitalistiques ?

Dans la même semaine nous apprenons que 

- "le groupe Bolloré tire un trait sur son empire africain" Les activités logistiques du groupe sont loin d'être anecdotique, avec une quinzaine de ports gérés sur le continent, des routes et des lignes de chemin de fer,il fait la pluie et le beau temps dans une immense partie de l'ex AOF. Il va le céder au groupe pourtant hier farouchement ennemi MSC.

- Déja occupé à monter dans le Capital de Vivendi, propriétaire du groupe Lagardère et se voulant DRH d'Europe1, propriétaire du groupe d'édition Editis qui intègre la maison Plon, cette dernière pour ne pas froisser son détenteur milliardaire renonce à éditer un livre enquête concernant l'immonde Louis Ferdinand le raciste fasciste.

La presse nous apprend que , quelle coincidence!- l'immonde ci dessus reçoit des soutiens financiers de la diaspora patronale bretonne en Afrique (voir ci après la transmission par cardan mise en oeuvre).

Les information disponibles dans la médiasphère font aussi état de visées sur le Figaro mollement démenties par la famille Dassault

Y-a-t-il ou pas des passerelles entre ces informations?

Pour cela il faut regarder les évidences.

Le groupe MSC repreneur des ports et ligne ferroviaire d'Afrique et de la logistique coloniale y afférent est de la proche famille d'un certain Kohler lequel est  secrétaire général en poste de l'Elysée. Si proche qu'il y fut un de ses dirigeants au point d'être sous le coup d'un enquête judicaire pour conflits d'interets dans la négociation sur la cession des chantiers de l'Atlantique à MSC suivi de (trop?) près par l'Elysée et pour ne pas avoir signalé ces fait lors de sa nomination.

Une telle opération compte tenu d'une part de la continuité impérialiste et néo colonialiste de la Françafrique et de la place du groupe Bolloré dans l'espace médiatique ne peut se mettre en place sans un accord au moins tacite du pouvoir.

Si nous y regardons de plus près , il se trouve que le sieur Bolloré est avec un certains Le Drian et quelques autres patrons et politicards tuteurs d'une association "Locarn" dénoncée par les démocrates et syndicalistes bretons comme un ferment d'un nationlisme issue des remugles de la collaboration et en tout cas singulièrement réactionnaire au point qu'un certain Chauprade ex N°2 duu R-haine et soutien de Fillon, moulllé jusqu'à la racine des cheveux dans le scandale des "Panama papers", y a son rond de serviette.

La filiation concernant Bolloré dans le soution de son Louis Ferdinand Raciste fasciste s'établissant aussi par ce biais là, Le Drian - ex cacique du P-S, pote de Bolloré et homme lige de Macron - étant le VRP de la Françafrique contemporaine au quai d'Orsay (on sait enfin à quoi il sert).

Exotisme du jour, il se trouve que le sus nommé Louis ferdinand le raciste se trouve cette veille de Noël en Côte d'Ivoire ou coincidence nous apprend le site Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire en 1959 avec son siège social situé à Abidjan. Outre les principaux ports d’Abidjan et de San Pedro, l’entreprise exploite le chemin de fer Abidjan – Ouagadoudou."

Avec louis Ferdinand fascho raciste, comme champion marionette de Bolloré, Macron va se retrouver avec un challenger porté voire choisi par celui dont il a favorisé les intérêts grâce à sa camarilla élyséenne.

Abandon de l'empire industriel à la famille d'un pote des potes contre la garantie d'avoir les mains libre pour installer un hydre médiatique avec une marionette aussi fétide que repoussoir servant au final les visées du candidat locataire actuel de l'Elysée. Une opération menée sabre au clair à travers rédactions et maison d'édition.

Il semble bien que nous sommes là devant un des verrous d'une opération capitalo-idéologique éclairée par ses pratiques à Canal+ et dans le secteur audiovisuel. La violence et perversité des pratiques du patron du groupe arriveraient presque à faire passer Mac Carthy comme un amateur. "Tu te couches ou tu vires et alors attention je vais te casser".

Bolloré va pouvoir continuer au mépris des pratiques démocratiques et usages républicains continuer de se batir un empire éditorial qui de la presse à l'édition culturelle et pourquoi pas les programmes scolaires va remplacer la pieuvrre verte que fut Hachette par un hydre brun encore plus liberticide.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article