Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A droite toute

Pilonage massif

et petits pillages entre amis.

Les droites affichées en campagne.

La droite extrème en version tailleur  Chanel, hommage discret à l'ex colabo de la rue Cambon.

La droite extrème en version tailleur Chanel, hommage discret à l'ex colabo de la rue Cambon.

Pour introduire ce qui suit, une longue citation de Michelet dans son histoire de la Révolution françaiseexposant ce que devint la France quand la bourgeoisie réussi à faire tomber Robespierre :

 « respirons, détournons les yeux. “à chaque jour suffit sa peine”. Nous n’avons pas ici à raconter ce qui suivit, l’aveugle réaction qui emporta l’assemblée et dont elle ne se releva qu’à peine en vendémiaire. L’horreur et le ridicule y luttent à force égale. La sottise des lecointre, l’inepte fureur des fréron, la perfidie mercenaire des tallien, encourageant les plus lâches, une exécrable comédie commença, d’assassinats lucratifs au nom de l’humanité, la vengeance des hommes sensibles massacrant les patriotes et continuant leur œuvre, l’achat des biens nationaux. La bande noire pleurait à chaudes larmes les parents qu’elle n’eut jamais, égorgeait ses concurrents, et surprenait des décrets pour acheter à huis clos. Paris redevint très gai. Il y eut famine, il est vrai, mais le perron rayonnait, le palais-royal était plein, les spectacles combles. Puis, ouvrirent ces bals des victimes, où la luxure impudente roulait dans l’orgie son faux deuil. » 

Cela pour vous parler de 2022.

Après avoir dû subir (et ce n'est pas terminé) le pilonage médiatique où 0.18% de la population ultra-ciblée et mobilisée donnent le ton, le volume et l'orchestration  de la symphonie concertante des programmes, nous en arrivons maintenant a ce quatuor pour instrument à vent fétides où chaque instrumentiste tente de couvrir la partie des trois autres. 

95% des média écrits et audiovisuels quadrillant ce jardin des plantes méphitiques pour nous faire croire à une sorte d'écologie de la haine et la régression sociale.

Les membres de ce quatuor au dela de dissonance voulue jouent en un canon fusionnel la même partition.

Un député LR petit marquis du Ciottiland (Aubert) bat la campagne pour clâmer combien le programme de Margareth Pécresse est quasi supperposable à celui de Louis Ferdinand Bolloré alors que la fille du borgne factieux se lamente de voir fuir de son panier toute la récolte attendue de ce même jardin qu'elle a si bien cultivé depuis tant de lustres.

Merci à ce petit nobliau des Alpilles pour nous éclairer. 

France info qui retransmet la mondre des flatulences de LF-B nous apprend que : "Le député LR du Vaucluse, qui avait soutenu Éric Ciotti, assure que le parti des "Républicains est le seul mouvement qui peut à la fois tenter de parler à la France de Macron et à la France de Marine Le Pen".

Le dit Aubert précisant : "Valérie Pécresse, sur les sujets d'identité, d'immigration, n'a rien à envier au programme d'Éric Zemmour"

 

Sa sortie permet de faire entrer en scène le 5e larron, Macron, ce pouce préhensile des 5 goigts de la main droite sachant se refermer pour user du poing de la haine sociale, du mépris de classe, de l'exclusion, cette main brandie comme un rageur appel à toujours plus de répression. 

Oui, quand cette droite paraît le cercle des enfants de Pétain applaudit à grands cris.

La confrerie des patrons de presse, tous magnats du Cac à rentes, va-telle réussir son OPA sur les institutions d'une république perclues des rhumatismes de l'usure de sa constitution?

2022, année des 80 ans du Veld'Hiv, de la montée dramatique des fusillades, repressions et persécutions, l'année où Nuit et Breouillard va devenir le quotidien des Résistantes et Résistants arrêtés, va-t-on voir les propriétaires de tous les journaux et média comprommis à l'époque et remis en selle par la droite pour contenir le peuple ? 

Presse -journaux et radio d'alors - souvent acteurs déterminés de la Kollaboration enfermer aujourd'hui comme hier notre pays dans la plus réactionnaire des Restaurations?  

L'histoire des sociétés humaines n'est que l'histoire de la lutte de classe disait Marx et Engels dans le Manifeste communiste en 1848.

A l'issue de la seconde guerre mondiale, le travailliste Gallois député puis brièvement ministre à la sortie de la guerre disait :

"Tout le savoir-faire de la politique conservatrice du 20ème siècle est déployé pour permettre à la richesse de convaincre la pauvreté d’user de sa liberté politique pour maintenir la richesse au pouvoir." ( Aneurin Bevan 1897-1960).

De Michelet à Bevan en passant par Marx et Engels, à part la prise en compte des réalités du capitalisme mondialisé et ses impérialismes, son industrie des outils génocidaires et des régimes faisant la queue pour se les procurer aux guichets de ceux qui les vendent en laissant la misère ronger leurs peuples acheteurs comme  vendeurs, que manque-t-il ? Qu'y a-t-il à ajouter?

 

06/12/2021

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article