Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nice Marseille SNCF les raisons mais surtout les causes de la colère

Dénoncer les acteurs de 2021,

certes,

Mais ne jamais oublier les auteurs

de la La loi

no 2000-1208 du 13 décembre 2000

relative à la solidarité et au renouvellement urbains

(dite loi SRU)

Nice Marseille SNCF les raisons mais surtout les causes de la colère

Les droites  (Muselier Ciotti &C°) mais aussi LREM, le R-Haine tapis en embuscadel les héritiers de la gauche pulrielle (tous, PC PS FI)  viennent de céder à un groupement piloté par Transdev l'exploitation d'une des plus importantes  dessertes régionales du service public SNCF après que celle-ci ait construit et modernisé tous les outils permettant son exploitation et laissant briser les garanties sociales de ceux qui ont mission d'assurer le service public.

Mais ce crime économique et social n'a pu se faire que parce qu'il repose sur un cadre légal mis en place par le ministre pécéefiens de l'époque un certain Gayssot, triste sire image de l'opportunisme politique et de la trahison de classe, lors N°3 du parti à l'époque avec la complicité de la direction du PCF d'alors dont hue et Buffet ainsi que Laurent.

C'est aussi la même loi SRU qui organisera l'explosion du statut de la RATP et démentellera Systra l'outil de coopération en ingénérie entre les deux entreprises publiques. Cela dans le même moment où le même Gauyssot pilotera la privatisation- liquidation d'Air France.

C'est dans le cadre de ses responsabilités politiques nationales d'alors et la dénonciation de Gayssot et ses acolythes que c'est établie la rupture définitive entre celui qui signe Canaille le Rouge muni de ses 35 ans de militantisme communiste pour supprimer le capital d'avec ceux qui se sont agenouillés devant ce dernier et lui  ont offert sur un plateau les outils pour démenteller la construction de P, Semard et de la Résistance cheminote, permis la vente à l'encan des inventeurs de l'outil ferroviaire moderne dont le TGV au service du développement économique et social.

IL n'y aura de vrai dénonciation venant du P"c"F que le jour ou les cause et responsable de la casse seront mis sur le même pied que ceux qui la mette en oeuvre. Tout autre discours est une infusion d'hypocrisie, une tisane de mensonge.

Puisque de week end des cheminots qui persistent dans les illusions et refusent de dénoncer ce moment de l'histoire du P"c"F, puisqu'ils comptent se rendre à la fête de l'humanité, ne serait-il pas judisieux qu'ils aillent au moins rappeller les responsabilités politiques de l'époque, dont l'invitation par Gayssot sur la fête du patron réprimeur des cheminots des Chemins de Fer de Provence pour demander au journal et à la direction de l'organisation politique qui est cause de ce coup de poignard ce qu'ils comptent faire pour réparer ce crime commis contre les valeurs républicaines du service public? 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article