Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vicenzo et le clandestin là bas en haut de l'échelle.

 

La gymnastique

accobatique

du Monde.fr

 

qui ridiculise son auteur

qui ridiculise son auteur

Vicenzo Vecchi est libre .

Grande satisfaction à plus d'un titre. Poursuivi par la bande des clones de Mussolini en Italie, rescapé de la provocation de l'OTAN, de l'UE et leurs suites lors du G8 de Gênes, condamné en Italie en usant des lois fascistes pour combattre les démocrates, la reconnaissance , même si son séjour en prison reste un déni de la présomption d'innocence, est un grand moment pour tous les antifascistes de notre pays.

Fallait-il que le Monde, droit-de-l'hommiste à Hong-Kong  mais pas trop dès qu'intégré l'espace Schengen,  viennent se singulariser et polluer de ses semelles la Bretagne par un papier douteux.

L'article du Monde.fr rendant compte de la libération par la cour d'appel de Rennes et pour le moins vicieux.

La grande et bonne nouvelle est agrémentée de ce moment qui tend à laisser persister une tentative de présenter Vicenzo comme quelqu’un de douteux ; 

"La cour d’appel de Rennes a ordonné, vendredi 15 novembre, la remise en liberté du militant altermondialiste Vincenzo Vecchi, réclamé par les autorités italiennes. Elle a constaté « l’irrégularité » du mandat d’arrêt européen concernant sa condamnation pour des faits survenus lors du sommet du G8 à Gênes en 2001. Cette décision a été saluée par les applaudissements et les vivats de ses soutiens.

Condamné à douze ans et demi de prison en 2009 par la cour d’appel de Gênes pour sa participation aux manifestations anti-G8 dans cette même ville en 2001, Vincenzo Vecchi, 46 ans aujourd’hui, avait été arrêté le 8 août dans le Morbihan, où il vivait  dans la clandestinité depuis plusieurs années.(sic, souligné par Canaille le Rouge )

Dans le même article, une douzaine de lignes plus bas et du même journaliste on peut lire :

Son arrestation et son incarcération avaient suscité une vive émotion à Rochefort-en-Terre (Morbihan), où il était installé et travaillait comme peintre en bâtiment.((re sic et re-souligné par Canaille le Rouge ) .

 

 

Si clandestin qu'il a pignon sur rue et tellement furtif que sa ville se mobilise derrière lui.

Le Monde est né d'une volonté de De Gaulle après la guerre ( P Vianson-Pontet n'en faisait pas mystère) pour disposé d'un titre "neutre" et "objectif", dont la "respectabilité" lui donnerait autorité.

Encore un secteur de la vie publique qui va le conduire les mannes du Général à jouer les rotatives dans sa tombe.

De la même veine que dans le même support on a connu le titre dénoncer la torture contre les "terroriste du FLN" qui ne seront jamais qualifié de "Résistant patriotes" dans ses colonnes. 

Est-ce seulement pour maintenir la diffusion ou d'abord pour maintenir un rapport de force idéologique ?

Journal de référence ou journal de déférence voir parfois de révérences  ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article