Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Politique friction

Pendant que cela empire,

rien pour déboucher l'horizon

S Dali cannibalisme d'automne  vers 1936

S Dali cannibalisme d'automne vers 1936

Le P"c"F annonce faire de son congrès un fort moment de débat interne. c'est son droit le plus strict et nul ne le lui contestera.

Par contre, puisque ces discussions ont pour but de rassembler autour...autour de quoi ? De lui ? D'un projet ? D'un  duo,  trio voire un parmentier de machins oscillant entre la SFIO made in 1958 et le PSU de 1960 avec les rayures sur le parquet politicard que ses divers aqua-rongeurs y laissent, le citoyens Lambda peut s'autoriser à y jeter un oeil.

Le PS canal historique quittant Solferino et s'étant rapproché toujours plus de l'usine du SICTOM de la TIRU d'Ivry qui devra le réduire en cendre, l'opération Drey-Lienemann & Cie autour de l'ectoplasme Rocard rejoignant Mélanchon et ses l'hologrammes est la dernière resucée de ces coups de bluff pour garder au chaud un des fers majeurs du capital.

Se déterminer à partir de ces décompositions est tout sauf communiste, tout sauf révolutionnaire et donc tout...ce qu'il ne faut pas pour notre pays.

Dans les textes en discussion y compris celui devenu leur base commune de discussion aucune (auto)critique claire et argumentée des positionnements antérieurs des choix des directions antérieures qui ont participé à la destruction du paysage politique pour installer un champ de ruine dont chaque pierre descellée a servi pour renforcer les fortifications des bastions du capital industriel ou financier, à carrosser les routes de l'évasion fiscale, les quais de chargement vers les docks de l’accumulation.

Pas de positionnement ou dénonciation de l'appel dès le soir du premier tour en 2017 à choisir les escarpins vernis du Choléra contre les bottes cloutées de la haine. La légitimité de Manu El Monarc s'appuie sur ce point. Ne pas le dénoncer publiquement comme une faute majeure de toutes celles qui l'ont défendu et appuyé oblitère d'un sceaux d'irresponsabilité continue ceux qui refusent de faire face à leur responsabilité.

La vision électoraliste de la vie politique que ces approches sous tendent éloignent des pistes de l'alternative indispensable : évaluer de quoi souffre la société le capitalisme (mettez-y le qualificatif que vous voudrez c'est le substantif générique qui fait foi) des traitement qui imposent de rejeter le placébo social démocrate et d'engager un traitement de fond pour éliminer les germes d'infections et de rendre au peuple les leviers de la création des richesses et son usage pour sortir ce qui chaque jour se confirme d'une impasse létale pour toute l'humanité.

 

Or à la lecture du texte devenu référence, si le constat est à peu près bien orienté, il reste superficiel, les solutions ne peuvent extirper les foyers d'infection. Pire comme toute solution tiédasse, elles entretiennent les illusions et (ou) par une lecture sclérosée des théoriciens dont ils se parfument de porter l'héritage, ils alimentent la fatalité de la domination du marché comme boussole exclusive ne donnant au mot révolutionnaire que son sens géométrique : faire un tour sur soi même pour rester au point de départ initial. Et non celui historique et politique de renverser la table.

Canaille le Rouge s'est suffisamment exprimé ici pour ne pas revenir sur la stratégie des strapontins qui par la courses au postes, mandats et maroquins, par le séjour dans les antichambres, impose à ses adeptes le port de culotte de cheval tant la position assise donne de l'inflation aux parties les plus charnues des individus. Pour autant,  ils vous propose de noter combien les textes en discussion de conduisent pas à lever leur séant pour, debout et combatif, retrouver ceux des leurs, il y en a, qui partagent ce diagnostique.

Ce constat est un état des lieux à un instant donné.

Le paysage va-t-il changer ? C'est aux concernés de mener leur débat interne, ce sera à nous puisqu'ils vont nous prendre à témoin et nous dire tous le bien qu'ils pensent de leurs échanges et décisions de montrer, et La Canaille ne s'en privera pas, les bougés éventuels, les cristallisations  et enkystements que la nature des discussions, dont l'intégration officielle dans l'arc social démocrate est , à voir le fond des choix engagés mais surtout ceux absents, la probabilité majeure d'une voie sinueuse qui ne sort pas des impasses.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
J'ai joué le rôle que j'ai pu dans cette aventure j'ai pour une part participer à son écriture. Pour nous (RFV-PCF) l'objectif était globalement mettre un pied dans la porte. Ouvrir les chemins du possible qui ne sont certain. Tu auras dû remarquer que ce texte n'est pas celui que l'on portait au précédent congrès. Mais tenter de rassembler pour un texte qui ouvre des possibles n'a guère été facile. Et ce n'est pas toujours facile, les chausses trappe continue et se multiplie la nomenklatura le lâchera par le morceau si facilement surtout que derrière il y a des sinécures. En tout état de cause du aura du reconnaitre la patte de qui tu connais sur les questions internationales. Avoir réussi à obtenir des économistes le débat sur l'U.E n'a pas été une mince affaire mais chacun à fait un pas. Pour ma part il y a 6 axes sur ce texte chacun d'eux devant faire retour devant les adhérents. Là aussi guère facile avec des camarades sincères, dévoués mais la culture est extrêmement faible par rapport à notre génération Dans ce premier round, les cheminots ont joués leur rôle et pas des moindres