Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inondations assassines dans l'Aude: douleur, solidarité mais aussi colère

Cet article est reposté depuis Le blog de Roger Colombier.

Pendant que les Mac Mahon de la 5e république pleurent leurs larmes de crocodiles en criant que "d'eau que d'eau"*, Roger et ça le tient aux tripes, on le comprend, nous donne le décodeurs du pourquoi tant de ravages, ces morts ces gens qui perdent tout.

Il n'y a pas que dans les ex-empires coloniaux que le capital tue la planète cela commence sous nos pieds.

La lutte contre le capital et ses mercenaires est un combat pour la survie de l'humanité.

* Mac Mahon, rendu célèbre par son "J'y suis j'y reste" lors du siège de Sébastopol, en Crimée, déjà en 1855, sabreur colonial en Algérie,premier président de la 3e république pour tenter de restaurer la monarchie, après avoir été l'assassins direct sous les ordres de Thiers pour réprimer  la Commune, ( Prisonnier à Sedan en 1870, libéré par Bismarck pour venir aider Thiers pour la répression en 1871, lors de la campagne à l'intérieur, il est nommé à la tête de l'armée  versaillaise et, aux ordres du gouvernement félon, réprime de façon sanglante la Commune de Paris, tuant ou capturant des milliers de personnes.  en Juin 1875 devant les dégâts d'une crue de la Garonne s'écriera "Que d'eau, que d'eau" avant de revenir à Paris. une sorte de géniteur de Mac Macron.

Rien ne dit qu'il sera le père biologique de Bob l'éponge, mais de N.Morano ou A.Bergé, certainement.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article