Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Incidieuse, obscène, la logique concentrationnaire s'installe

 

Les grilles de la honte,

l'Europe fait le choix

du Trump à claires-voies

Incidieuse, obscène, la logique concentrationnaire s'installe

Les tenants de l'axe barbelé Munich-Vienne-Rome doivent jubiler: la presse l'annonce ce soir : 

Paris et Madrid plaident pour la création de "centres fermés sur le sol européen"

La proposition est franco-espagnole. Socialo macroniste en quelque sorte.

Une sorte de remake des initiateur de Gurs ou Argelès en 37. 

Que disent nos Daladier du 21e siècle ? 

Ils prévoient des centres fermés dans "le pays le plus proche du débarquement", où les migrants devraient rester jusqu'à ce que leur cas soit étudié.

Simultanément après la signature de l'accord de Meseberg Macron-Merkel qui entre autre prévoit  la mise en le renforcement de l'agence Frontex chargée  de la surveillance des frontières européennes, le socialiste Espagnol  a fait part samedi de son "soutien enthousiaste" aux propositions de relance européenne figurant dans l'accord.

Les fabricants de barbelés se frottent les mains !

Alors que comme le rappelle J Toubon, "défenseur des droits",  « Le principe de non-refoulement prévu par la Convention de Genève impose à la France de donner à l’errance de ces personnes une réponse humanitaire et juridique : les accueillir d’abord, observer leur situation administrative ensuite »,

 

La France et L'UE s'aligne sur l’Italie, l'Autriche, la Pologne, la Hongrie et le Danemark.

Cela permettra selon les voeux de Macron d'organiser un obscène tri sélectif parmi les victime de la misère des persécution politique religieuses raciales pour offrir au patronat de la main d'oeuvre qualifiée lowcost pour faire pression sur le niveau des garanties collective de tous les travailleurs de toutes origines en poste en France.

Pour ceux qui n'obtiendraient pas droit à l'asile, mesurez la délicatesse du propos masquant la violence de l'idée,  Touthenmakron insiste sur la nécessité d'avoir "une solidarité européenne et une efficacité pour raccompagner" ces personnes "vers leur pays d'origine" et "en aucun cas vers des pays de transit". "C'est une solution qui est coopérative et respectueuse du droit. Nous devons tenir nos principes et ne pas nous laisser bousculer par les extrêmes" .

Coopérative , oui, avec Erdogan ou les émirats décapiteurs pas avec les emprisonné.e.s torturé.e.s et condamné.e.s à mort.

Coopérative, oui, avec les intégristes soudanais. Pas avec les victimes des persécutions.

Coopérative, oui avec les bourreaux charcutierx exciseurs. Pas avec les femmes et les gamines victimes des protégés du colonialisme.

Macron renoue aujourd'hui avec les méthodes de la 3e république finissante qui renvoyait de France les réfugiés antinazis chez Hitler.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article