Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prise d'otage remastérisée

Et toujours

les chiens de garde

Prise d'otage remastérisée

Vinci qui a encaissé les péages, n'assure pas la continuité de sa délégation (privée) de service public sur les autoroutes menant prioritairement à ses tiroirs caisses. 

Personnels (à minima et peu payés) pour assurer des tâches que leur direction rejette mais ayant permis à l'état de fermer les sites des DRIR (ex DDE et DRE) et privatiser les statuts des personnels.

C'est ce que vise la réforme Philippe-Macron-Pepy pour la SNCF.

Imaginez la campagne sur les ondes et les écrans, les sondages bidonnés dans la presse si les cheminots avaient planté les trains en laissant les voyageurs sur les voies ?

Mais là, comme ce n'est pas la SNCF, on ne parle pas de "prise d’otages".

Elle est où la fameuse "De Closet connexion" ? Vous savez, ces chiens de garde qui dorment dans leur niche fiscale à plus de 6 smic de bénef unitaire par an.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article