Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est à lire

 

Brut de décoffrage

le lien pour l'article 

C'est à lire

Rappelons que B Le Maire, durant son ministère antérieur, a supprimé plus de 600 postes de contrôleurs et inspecteurs à la DGCCRF interdisant à l'Etat en laminant les postes de fonctionnaire d'assurer ses missions et responsabilités.

En Mayenne, où se trouve l'usine Lactalis, on est passé de 14 à 6. 

"Le problème, c'est que nous n'étions que quatre agents pendant les vacances de Noël, contre une douzaine sur le terrain habituellement", rapporte Jean-Philippe Simon, inspecteur de la DGCCRF dans la Sarthe et délégué CGT. 

La répression des fraudes, la DGCCRF, est chargée de mener les contrôles et les investigations.

"Niveau effectif, on est passé de 3.800 agents en 2002 à 2.800 aujourd'hui" dénoncent les syndicats, ces archaïques qui en plus voudraient pouvoir effectivement sanctionner les fraudeurs ou les contrevenants (souvent les deux à la fois comme le démontre Besnier-Lactalis)

Devant la pression, le gouvernement a troué sa solution : l'externalisation des contrôles. En français dans le texte : privatisation.

Dit autrement le recours à des prestataires, qui privés qui vont se gaver d'argent public, pour faire un paquetage du même type que les boites de sondage d'opinion. 

Alertez les bébés c'est Vinci et sa bande qui vont arriver.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article