Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Privatisation sous régime confessionnel

Divine surprise pour le clergé français

un concordat

sous estampille

de Bercy

Privatisation sous régime confessionnel

Dernière en date (du moins celle connue), des offensives idéologico-médiatiques du pouvoir, le commis-comique troupier de type Action Française mis en place par Touthenmakron se surpasse pour la porter.

Rendre payant l'accès aux édifices religieux, par ailleurs propriété de la République , hors les moments de culte donc lors des heures laïques d'ouverture. L'argent étant recueilli dans les troncs diocésains  pour, théoriquement,  palier au désengagement du gérant.

L'expérience du voeux de pauvreté des tityulaires des baux emphythéotiques laissant plus que dubitatifs

Transférer la gestion d'un patrimoine historique du pays à une entité privée de plus confessionnelle est contraire à la loi de 1905, Cela servira à financer le culte et ne pose pas la question de l'usage de l'argent public.

Avec une parcelle du CICE, combien peut-on entretenir de monuments d'origine religieuse ou laïque ?

Combien de musée à financer et entretenir, de personnels pour la connaissance historique et artistique avec les cadeaux fiscaux faits aux fraudeurs du capital pourraient mis à disposition du public?

C'est le cache sexe des privatisations patrimoniales ou(et) du désengagement de l'état autour d'un enjeu idéologique majeur.

la droite veut abolir la loi de 1905 par tous les moyens.

Il faut s'y opposer.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article