Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Capital ÜBER alles

ou encore "Alles UBER ist Kapital"

mais aussi ♫"Capital nous voilà"♫

Capital ÜBER alles

C'est la loi du capital.

Toujours un prédateur pour trouver la faille afin de pomper le profit de façon plus ou moins légitime voir légale.

Et la le prédateur à trouvé encore plus voleurs que lui et a du payer rançon. En prime les données perso des "clients sont passé des mains des fraudeurs dans celles des racketteurs. La logique du système est respectée

Pour autant, c'est la panique.

A ceux qui s'affolent au sujet les fiches et données qu'ils ont laissé chez Uber, rappelons leur que quand ont leur a dit qu'il savaient ce qu'il faisait en encourageant les pratiques illégales d'un flibustier il se rendaient complice du forban.

Pour avoir dit cela, Canaille le Rouge s'est fait moquer ; "Dinosaure écarlate" du-t-il même encaisser d'un jeune dandy qui sautait dans son spacieux véhicule façon chauffeur de maître pour filer à son meeting d'une gauche qui n'est pas celle des valeurs de La Canaille.

Il s'est même une fois fait tancer par un jeune "économiste" parfois pourtant publiquement atterrable en retard pour rattraper un cours à sa fac et qui ne comprenait pas cette condamnation si virulente du système Über..  

Le voleur s'étant fait piller c'est panique à bord. "Mes fadettes mes fadettes ! ils vont tout savoir et vont tout pouvoir sur mes comptes".

La prochaine fois avant de prendre une cabine à bord d'un titanic de la déréglementation il n'auront qu'à y réfléchir à deux fois.

Il y a une sorte de morale à tirer de cet épisode.

C'est comme ceux qui ont voté Touthenmakron : tous les baisés ont ouvert la porte de l'hôtel et on payé la chambre où il se sont fait ... avoir.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article