Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Note à celles et ceux qui persistent à relayer les pages d'Atlantico.

Quand décomplexée

l'extrème droite montre

son soutien

au capital

Note à celles et ceux qui persistent à relayer les pages d'Atlantico.

Voici ce que cette nauséabonde page aussi réactionnaire qu'ultra libérale, proche du F-haine,écrit à propos des cheminots (son auteur énarque promo Copernic) montre le vrai visage de l'ultra réaction et inscrit vus de ses soutiens la nature de la politique menée dans le  Vallsholland. (pour info, cemachin a reçu 149 590 euros de subventions directes en 2014)

 

"On ne le dit pas assez, mais les innombrables grèves qui se succèdent à la SNCF, en ordre dispersé, protestent toutes contre la négociation d’une convention collective nationale du rail qui remettra en cause le statut des salariés de la SNCF. Ceux-ci vivent en vase clos, depuis 1936, à l’abri de leurs petites combinazioni syndicales et font, depuis des années, l’autruche face à l’imminente ouverture du rail à la concurrence. L’ouverture du transport ferroviaire de voyageurs à la concurrence arrive. Cette salutaire introduction permettra de secouer le cocotier des rigidités de la Vieille Dame nationale."
 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article