Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On aurait dû engager un concours. Non, une régate !

Sujet :

que n'auront-ils pas fait ?

ou le solférino bluff challenge

Les Nautes sont certes bien en vue, mais ceux qui sont à la nage dans les entreponts seront les noyés

Les Nautes sont certes bien en vue, mais ceux qui sont à la nage dans les entreponts seront les noyés

Promesse non tenue, renversement des valeurs progressistes dont ils stipulent être les dépositaires uniques, repression et élimination (R Fraysse), reprise des pratiques des chassés d'hier (Tarmac tribunaux pour les syndicalistes, traque des militants, provocations policières) casse des services publics, cadeaux au capital (CICE etc), arrogance de caste symbolisée par Valls et Macron, installation d'une image honteuse de notre Pays (de Ryiad à Kiev en passant par l'Afrique subsaharienne et le Maghreb) affairisme, fraudes fiscales, élus sur la piste de ceux des droites extrêmes ou non, copinages en tout genre, bref tout ce qui caractérise la droite et son extrême a été revisité par la solférinocratie jusqu'à la reprise annoncée hier des travaux de l'Ayraultport de leur madone des landes.

Une solférinocratie qui dispose d'une courroie de transmission - la CF"d"T" laquelle quoique en chute de représentativité, leur permet de pousser les feux pour faire bouillir l'alambic à profit de MEDEF et réchauffer le ragout de l'austérité pour ceux qui créent les richesses.

Il vont se prendre une râclée monumentale aux prochains rendez-vous électoraux, ce qui est une bonne nouvelle, 

♫ La défaite en chantant

leur cavale au derrière

leurs privautés prélude à leur trépas ♫

 

Mais une fois de plus c'est le peuple, démunie d'outil politique pour construire son alternative, qui va faire les frais de la trahison.

Oui ils auront tout fait et c'est pour les féliciter que les nautes du vaisseau fantôme P"c"F s'appretent à appeler à voter pour eux au second tour des régionales. De partout montent des soutes d'une armada en dérive des cri de colères devant les manoeuvres dees officiers du pont promenade et de la passerelle : déni de démocratie, passage en force, non respects des statauts, pas de consultations, liquidations. Ce n'est pas Canaille le Rouge qui le dit mais des communiqués fédéraux, de sections qui du nord au midi sont parus dans la presse. Et cela se poursuit ; la galère solférinocrate, pourquoi dès lors s'en priver, maintient son cap de naufrageur et conserve des maitres d'équipage qui font ramer pour lui.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article