Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conférence sociale et luttes

La CGT n'ira pas.

Bravo!

Conférence sociale et luttes

C'est la bonne nouvelle du moment en matière de positionnement.

Cela démontre bien qu'en la matière (comme pour le congrès confédéral de 95) ce sont bien les luttes et donc l'intervention des travailleurs qui permettent de refixer le cap et de tirer par l'action revendicative le syndicalisme des mauvais pas où il se trouve.

Que Valls rage de cette abscence, que sa porte saccoche du ministère du chômage soit désappointée montre si besoin que c'est une bonne décision. Cela leur fait un paravent-alibi de moins.

Surtout ne pas baisser la garde. D'autant que si Canaille le Rouge en croit ses informations, la décision n'a pas été prise par une dynamique de masse au sein de la CE confédérale mais plus avec une majorité plutot étriquée et des abscences surprennantes pour un CCN consacré au 120 ans de la CGT.

Raison de plus pour les syndicats et les syndiqués de poursuivre leur réappropriation en terme de lutte de leur organisation. Et dans le congrès de veiller à disposer des outils de direction au diapason des exigences revendicatives. La CES ce n'est pas qu'à Bruxelles ou chez Berger.

Faire monter le niveau des luttes, les étendre, ce sera la meilleure façon de sortir la CGT d'une ornière vers où elle est encore tirée par certains opportunistes institutionels.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Si personnellement je crois en la capacité de la CGT d'être réactive positivement (à défaut du PC), à contrario je suis toujours inquiet lorsque j'attends de la bouche même du secrétaire général de la CGT des revendications probablement très populaires auprès des travailleurs mais surtout très racoleuses , telles celle des 32 heures/hebdomadaires et celle de l'augmentation des salaires .
Cette suggestion syndicale serait effectivement SOUHAITABLE pour tous les travailleurs français ... mais à mon avis PREMATUREE et INJUSTE vis à vis de TOUS LES TRAVAILLEURS D'EUROPE ET DU MONDE ENTIER .
Quel intérêt pour les travailleurs français de paraître , aux yeux des autres travailleurs européens ou internationaux toujours en souffrance ... comme des travailleurs BIEN NANTIS ...en apparence dans la réalité ?
Une simple ILLUSION qui ne tromperait que nous mêmes au final !
Dans le cheminement COLLECTIF de la VIE , il ne viendrait A PERSONNE l'idée ou même la décision de laisser sur le bord du chemin celui qui BOITERAIT ou PEINERAIT A SUIVRE .
Par SOLIDARITE , on s'efforcerait de l'aider et de le soutenir afin d'arriver TOUS ENSEMBLE AU MEME BUT !
Doit-on en France et n'est-ce pas DEMAGOGIQUE au vu des énormes DISPARITES EXISTANTES sur le marché international du travail ... MOINS TRAVAILLER pour GAGNER PLUS ?
Je vais probablement me mettre à dos nombre de personnes par de telles déclarations , justifiées à mes yeux et déjà expliquées peut-être sur ce site-même ou sur d'autres .
-32 h/hebdo , c'est ASSUREMENT à la clé ... des DELOCALISATIONS et donc du CHOMAGE !
-Augmentations des salaires ? Pour tous les salaires indécents en dessous du SMIC , entièrement POUR , et c'est une nécessité urgente et incontournable ! Mais pour tous les travailleurs dont ceux au SMIC ou bien au dessus , cette augmentation serait un coup d'épée dans l'eau et serait vite rendue CADUQUE par l'effet EN RETOUR de différentes AUGMENTATIONS du coût de la vie décidées par nos politiques et financiers .
Ne serait-ce qu'au plan européen , les disparités sont énormes et jouent en DEFAVEUR et au DETRIMENT de TOUS LES TRAVAILLEURS .
Les 60/heures/hebdo et les 200€ mensuel existent toujours dans cette pseudo "union" européenne et ceci sans essayer en plus de comparer avec d'autres pays hors EU et donc sur d'autres continents .
32 h/hebdo dans une France où le chômage sévit de plus en plus , c'est UN APPEL D'AIR pour tous les travailleurs venus d'autres Nations , munis d'un "bagage" professionnel ou intellectuel supérieur à bon nombre de travailleurs français , travailleurs français qu'actuellement on abêtise au quotidien avec des "hochets" ...beaucoup plus qu'on ne les instruit pour leur propre avenir . Ces forces vives venues d'autres pays pour des raisons tout à fait légitimes de leur part , font déjà ces temps-ci une entrée fulgurante sur le marché du travail français , et ceci grâce à nos politiques guerrières qui favorisent cette immigration destinée principalement au renforcement A VENIR de l'idéologie capitaliste .
Si l'on prend comme références certains pays nordiques aux acquis sociaux nationaux intéressants pour l'avenir , on ne peut pas comparer ceux-ci avec la France et encore moins avec d'autres pays autant européens que situés sur d'autres continents .
Certains hommes politiques , médias et même syndicalistes nous "bassinent" régulièrement de l'exemple "sociétal" de la monarchie danoise (entre autres) , peuplée d'environ 6 millions de sujets ; mais en parallèle ces mêmes personnages oublient pourtant de nous préciser que cette monarchie danoise 10 fois moins peuplée que la France , possède les ressources et donc les richesses d'un département du nom de Groenland ... 4 FOIS PLUS GRAND que la France avec seulement quelques milliers d'habitants ! On peut citer d'autres exemples tout aussi INCOMPARABLES avec la situation française , et pire , avec d'autres situations du Sud ou de l'Est européen , ou même d'autres pays de la sphère mondiale .
Il faut comparer ...ce qui est comparable !
De plus et pour conclure avant l'avalanche de réprobations , s'isoler sur la scène internationale par des propositions de mesures en faveur (seulement en apparence) des travailleurs , c'est assurément DANGEREUX à cours et moyen terme pour ceux-ci , mais à l'inverse , c'est DU PAIN BENI pour l'Ultra-Libéralisme français et international qui assoirait encore PLUS sa mainmise de garrottage sur les peuples .
Je pense personnellement que la CGT a d'autres alternatives plus urgentes et positives à proposer aux travailleurs que celles précitées ... plus destructives que constructives pour l'ensemble des travailleurs français !