Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CE-DP-CHSCT, citoyenneté et logiciel de fraude au CO2,

De quoi le "scandale" VW est-il le nom ?

CE-DP-CHSCT, citoyenneté et logiciel de fraude au CO2,

Les ligues de vertus du capital, comme toutes les ligues de vertus, sont animées par ceux qui au nom de la "morale" s'escriment à masquer leurs propres turpitudes.

La morale du capital, c'est comme la pédophilie , tout le monde s'accorde à la condamner mais c'est à condamner avec d'autant plus de virulence chez les autres qu'on la tolère parmi les siens (surtout chez certains dignitaires des églises qu'elles soient ecclésiastiques ou pas).

Bref, c'est au nom des grands principes de cette concurrence libre et non faussée qui interdit aux collectivités publiques d'user de leurs outils industriels publics, impose de livrer au monde concurentiel les leviers publics industriel au nom de la morate du "libéralisme" que pour être concurrentiel le capital privé use librement de méthodes de faussaires pour masquer ses escroqueries industrielles et ses filouteries de masse.

Le fameux logiciel qui permet de tricher n'est pas un bidouillage d'arrière-garage, ce n'est pas le débridage d'un moteur de solex, non. C'est un outil industriel à la technologie poussée. Il a fait l'objet de commande à un industriel qui a pignon sur rue. La presse helvétique peut-être moins timorée (ou ses actionnaires ayant d'autres intérêts économiques) nous apprend que la maison Bosch a concocté pour le groupe VWAG l'outil en question, lequel, au nom de la concurrence libre et non faussée, l'a mis immédiatement sur le marché et l'a alimenté. Bosch, comme d'autres font du pneu, de l'injecteur ou du filtre à huile, dispose du marché concurrentiel des constructeurs et s'appuie sur son égalité de traitement ...devant la fraude pour mettre ses production sur le marché ...libre mais devenu totalement faussé au regrad des noemes antipollution internationale.

Cette approche, déjà, n'est que peu présentés de cette façon, mais le scandale VWAG en révèle un autre.

Et celui là, personne n'en "cause dans l'poste" donc Canaille le Rouge vous invite à lever la bâche qui le protège :

Comment ce dispositif a-t-il pu être intégré, planifié, mis en logistique de production installé sur les véhicules sans que personne ne disent rien ?

Parce que toute la chaîne de production était complice (Des complicités, il y en a coup sur, mais les salariés syndiqués massivement à la DGAB ne sont pas tous des agents de la 5e colonne du capital. Tous les agents de maîtrise sur les chaînes de montage ne sont pas des kapos et les ingénieurs ne sont pas génétiquement modifiés pour se plier aux injonctions (illégales) de leur état-major.

C'est donc bien qu'il y a autre chose, et cet "autre chose" qui renvoie au droit social, c'est la maîtrise individuelle et collective par les salariés du contenu de leur travail.

La direction de VWAG a délibérément tenu ses personnels dans l'ignorance, elle les a en conscience rendus complice objectif d'une fraude en faisant des agents de celle-ci. Sur les chaînes de montage, mais aussi dans la vie quotidienne les soumettant aux conséquences de sa fraude, VWAG a participé activement à l'agression de la santé de ses employés.

La où cela devient bigrement intéressant, c'est quand on met en perspective ce dossier et les lois Valls Macron : retirer les droits économiques des CE, faire de même au CHSCT en matière de prévention sanitaire et sociale, et opposer le secret industriel aux syndicats et aux salariés, c'est exactement sa situation existant en Allemagne, la configuration du tronc social commun proposé par l'UE que le gouvernement ici cravache à imposer...Celui qui figure comme revendication dans le document d'orientation de la CES. C'est l'alignement sur le modèle allemand au moment où celui-ci vient d'exploser en plein vol.

Canaille le Rouge qui mesure bien les raisons des silences côtés patronal et gouvernemental comprend difficilement qu'alors qu'on nous bassine avec CAP 21, ce sujet ne deviennent pas un objet emblématique politique social syndical de la lutte pour la citoyenneté à l'entreprise.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article