Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Commerce extérieur, cyber-délinquance et diplomatie

L'occasion (délibérément) ratée

Commerce extérieur, cyber-délinquance et diplomatie

Emmanuel Macron devait se sentir à son aise, à l’occasion de son passage en Israël, du dimanche 6 au mardi 8 septembre. Le ministre de l’économie, nous dit-on a consacré une grande partie de cette visite au secteur des nouvelles technologies,

Le Monde nous apprenait il y a quelques jours que

"Le ministre souhaite rencontrer des entreprises, nouer des partenariats et s’inspirer des bonnes pratiques locales. L’ambition est d’attirer des start-up en France mais aussi des investisseurs en rappelant les initiatives récemment prises par le gouvernement..."

 

A propos des "bonnes pratiques locales" il y a un criminel qui doit rentrer en Fance pour rendre des comptes. Cyber délinquant de haute volée, pirate fascisant des sites qui dénoncent la politique israelienne contre les Palestiniens et leurs droits, Ctber terroriostye contre tous ceux qui exigent le respects des résolutions de l'ONU, le hacker franco-israélien Ulcan, de son vrai nom Grégory Chelli. 

Macron aurait pu  ramener ce  criminel qui tue par clavier interposé, menace depuis son refuge dorée israélien et bénéficie de curieux appuis parmi certains espaces de complicités du côté du ministère de l'intérieur.

Macron pouvait d'autant plus le ramener qu'à la descente à Roissy, la maison d'arrêt de Villepinte est juste en bout de piste. Il n'aurait eu qu'à faire un crochet pour assurer la livraison.

Mais c'est bizarre cela ne semble pas avoir été prévu dans l'agenda.

 

Commerce extérieur, cyber-délinquance et diplomatie
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article