Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour faire sauter la banque

...de joie

Pour faire sauter la banque

De la naïveté comme un des beaux arts, certains y excellent ou savent masquer.

Comment  s'illusionner par refus de voir le réel ?

Ou quand chaque emploi supprimé dans la branche coûte 70 333 € aux contribuables. (oui vous avez bien lu l'équivalent de 4 années de smic net (valeur au 1er juillet 2015).

Les trois mousquetaires du cardinal Blummollet,Sapin, Macron, Rebsamen (avant qu'il ne se retire dans sa baronnie, et leur Vallstagnan travaillent efficacement à faire prospérer la cassette des banques. De plus, tels activistes de la LDJ à Paris plage, ils  filtrent l'accès aux données pour que les infos ne s'ébruitent pas trop.

Dans une étude publiée par l'Huma du 06 aout, nous apprenons que les recoupements opérés par la CGC des banques ont mis en évidences la perception  d'un peu plus de 211 millions d'Euros au titre du CICE à partir de projets aussi décisifs pour l'économie que l'accès a twitter ou l'usage des tablettes et du Wifi pour les clients dans les agences.

Avec une augmentation à faire pâlir les titulaires du minimum vieillesse : +50% en un an.

Les laboratoires de recherches fondamentales pluridisciplinaires chargés de mener et valider ces travaux essentiels pour le devenir de l'investissement en France ont ainsi autorisé les banques -si éprouvées par leurs aventures spéculatives en Grèce ou ailleurs-  à supprimer  plus de 3000 emplois  en 2014.

C'est ce qui permet le calcul avancé ci-dessus.

 

Pour faire sauter la banque

Sur la base de 211 millions (Canaille le Rouge vous fait grâce du détail des arrondis  supérieurs), du montant du SMIC  net mensuel (base 35h00 au 01 juillet 2015), cela conduit à ces 48 mois  d'équivalent SMIC par emplois supprimés fournis gracieusement depuis nos poches par les mousquetaires à pourpoint rose, cela renouvelable à chaque loi de finance et même augmenté.

Bientôt il faudra être fou pour un banquier de faire de la Fraude, le gouvernement fait aussi bien avec ses dispositions légales, et comme fraude ou CICE , c'est le pékin moyen qui raque, pourquoi s'priver ?.

CQFD

Au bout d'une navette parlementaire de plusieurs semaines les dispositions organisant cette captation des richesses  publiques vers les coffres privés ont été validées par 266 députés . Ne serait-il pas judicieux de leur demander des comptes ? 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article