Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A défaut de retourner nos armes

L'Interationale déjà le disait à sa façon, 

Frédéric Lordon 

dans les conditions de 2015.

porte

pour l'instant 

la question autrement :

 

A défaut de retourner nos armes

Les Rois nous saoûlaient de fumées,
Paix entre nous, guerre aux tyrans !
Appliquons la grève aux armées,
Crosse en l’air et rompons les rangs !
S’ils s’obstinent, ces cannibales,
À faire de nous des héros,
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux.

Encore plus long que ce que peut mettre en ligne Canaille le Rouge (mais lui, tellement plus passionant que La Canaille), Fr. Lordon publie un article dans le Diplo en ligne actuellement.

 

Voici le lien pour y acéder. 

Lordon http://blog.mondediplo.net/2015-06-29-L-euro-ou-la-haine-de-la-democratie

Ce papier que La Canaile affirme être génial se conclus par ces mots :

 

"Les Grecs sont sur le point de défier l’ordre néolibéral en son institution principale : la monnaie unique européenne. Pour nous qui souffrons des pouvoirs entièrement vendus à cet ordre, être à la hauteur de l’éclaireur grec ne réclame pas moins que de nous retourner contre nos gouvernements."

Dépêchez vous de lire ce papier avant que Valls ne lâche ses argousins contre les empêcheurs d'étrangler en rond.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Et ça aussi qui donne au PGE une leçon définitive:
""l’internationalisme réel consiste moins dans le dépassement imaginaire des nations que dans la solidarité internationale des luttes nationales"