Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juste en passant

après le 27 mai

Juste en passant Juste en passant Juste en passant

Pourquoi l'Huma pourtant duement invité par divers canaux, présent par ailleurs rue Soufflot et faisant l'article pour la cérémonie d'une Panthéonisation à critères d'entrée sélectifs a-t-il boycotté la seule réunion en Île de France où se retrouvaient de 10h00 à 19h30 toutes les organisations qui portaient la mémoire de la Résistance rassemblée autour du CNR ?

C'est le 27 mai 1943 que celui-ci s'est réuni justifiant aujourd'hui cette Journée nationale de la Résistance. C'est en raison de cette date que le président de la république a pris la journée en otage pour sa petite opération politicarde.

De l'ANACR, au Secour Populaire en passant par la CGT ou la FNDIRP, l'UNADIF, le CAR, les musées porteurs de la mémoire résistante, les amicales d'anciens déportés les associations de familles de fusilés, les Républicains espagnols, l'UJRE,  et combien d'autres, tous étaient là, actifs, fraternels. 

Pourquoi aucun élu au Conseil de Paris n'est passé voir ces associations (plus de 60) représentatives de toutes les sensibilités de la Résistance du CNR et son CPL, porteuses de la Résistance jusque dans l'internement et la déportation ?

C'est bien beau de porter sur ses manchettes la mémoire de Martha Desrumaux de Danièle Casanova, d'Ambroise Croizat. Le seul endroit où ils étaient présents à Paris ce jour par l'action de ceux qui portent leur mémoire, l'Huma n'est pas venu les rencontrer, les élus communistes non plus . Si pour les autres ont peut les laisser à leurs problèmes face à l'histoire, concernant le parti des 7 élus communistes fusillés du Conseil de Paris (parmi combien de milliers d'autres assassinés torturés déportés), venant du journal de Péri et Sampaix pourquoi ce boycott ?

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article