Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne pas se résigner

Facebook :

100 milliards de $

Canaille le Rouge :

une retraite de cheminot

La Canaille met le siège

et va les encercler

Ne pas se résigner

Voici la lettre que Canaille le Rouge (avant de revenir à des choses bien plus importantes) a adressé à ses 1680 correspondant  dénonçant les turpitudes que monsieur Zuckerberg et sa camarilla financière font subir aux opposants idéologiques à l'argent roi.

Et ensuite, vite, retour sur le sol, avec de plein pied la vie des gens, travailler avec eux à s'organiser pour construire un autre ailleurs.


Écrit ce quintidi 25 de la 21e décade, en Germinal de l'an 223 de la République française

une et indivisible,


 

Jour du pigeon (La Canaille vient de l'être), veille de celui du lilas qui permet depuis 1789 au peuple de Paris de faire parler la poudre.

 

 

Cher(e)s Canaillophiles Bonjour,

 

C'est une lettre variablomadaire d'autour mi-avril bien particulière que vous destine Canaille le Rouge.

 

Pour comprendre ce qui suit, voici d'abord la nouvelle adresse pour ceux allaient de temps à autres jeter un œil chez La Canaille en utilisant les véhicules bleus de la ligne (le lien en cliquant sur Facebook :

Le retour de La Canaille, toujours aussi rouge,

(attention la page par endroit est encore en chantier)

Figurez-vous qu'il s'est passé de drôles de choses depuis la dernière édition,

Les expulsions étant à Paris rendues possible dès passé le 31 mars, Canaille le Rouge , n'a pas dérogé à la dure loi du genre : monsieur Facebook usant de son droit discrétionnaire de propriétaire des tuyaux, (suite dit-il à un signalement d'un praticien de la dénonciation anonyme), usant d'une loi en vigueur aux USA pour interdire les contacts par la toile aux dangers constitutionnels et aux homosexuels, l'a expulsé manu militari de ses serveurs et accès pour cause de situation de « sans papier », le pseudonyme étant considéré comme la porte ouverte à toutes les déviations morales et étant l'étrier du terrorisme.

Il a conditionné le droit à un éventuel retour dans les lieux (Canaille le Rouge garde précieusement correspondances et circulaires) à la fourniture d'une pièce officielle d'identité que de plus monsieur fb se réserve le droit de valider ou pas.

Vous imaginez bien que La Canaille a refusé de se soumettre à ces obligations aussi illégales que comminatoires et, en attendant de rentrer dans ses droits, a cherché une solution pour installer une passerelle vous permettant de pouvoir accéder à ses p@ges.

Un Canaillophiles - canal historique – lui a proposé d'héberger la page qui vous permettra, pour ceux qui usent de ce médium, à coup sur extralucide dès qu'il s'agit de préserver les intérêts du capital, de le rejoindre.

La Canaille, vous y souhaite la bienvenue vous propose de faire connaître ce liens autour de vous et de vous y inscrire,

En attendant, Canaille le Rouge, vous espérant, vous salue bien.

Rappel du lien :

Le retour de La Canaille, toujours aussi rouge

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article