Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Titanics de la peur et de la misère

Nous en sommes

à plus

d'un titanics par semaine

Les Titanics de la peur et de la misèreLes Titanics de la peur et de la misère

Certes il y a colère populaire mais aussi une montée de sentiment racistes et xénophobes dans les pays dont les dirigeants sont cause première de la catastrophe humanitaire permanente.

Canaille le Rouge relaie ce texte que Roger vient de mettre ce texte en ligne :

 

Des centaines de migrants noyés dans un naufrage en Méditerranée et ce n'est pas, hélas, la première fois.

L'UE capitaliste a lancé l'opération Triton, le 1er novembre 2014. Pas pour sauver les populations migrantes qui fuient le chaos organisé en Afrique et au Moyen-Orient par les USA et leurs alliés, dont la France des droits de l'homme et du citoyen. L'opération Triton remplace Mare Nostrum, elle avec une partie sauvetage. Mais Mare Nostrum c'était 9 mllions d'euros par mois, Triton ça n'en sera que 3 et que pour surveiller les eaux territoriales européennes. Mare Nostrum pratiquait du sauvetage jusqu'aux côtes lybiennes. Mais que voulez-vous, le fric est roi sur le continent de la concurrence libre et non faussée, comme celui de l'égoïsme des dirigeants européens. Lorsque l'UE a mis en place Triton, le HCR avait publié ce communique le 17 octobre 2015:

« Le HCR est préoccupé par l'annonce de la fin de l'opération italienne Mare Nostrum (…) sans la mise en place d'aucune autre opération similaire au niveau européen pour la recherche et le sauvetage. Le risque sera sans doute augmenté pour les personnes qui tentent la traversée vers l'Europe en quête de sécurité. Cela pourrait également générer davantage de décès en mer parmi les réfugiés et les migrants. »

CQFD et honte à l'UE.

Bien évidemment la canaille en partage le fond comme la forme, mais devant le flot de colère que cette situation produit, il ne faudrait oublier deux éléments qui doivent en rajouter pour bien identifier les responsabilités :
Ces gens qui fuient sont victimes des déstabilisations politiques voulues, financées, soutenue politiquement et militairement par des forces qui sont toutes membres de l'OTAN, qui ont créé, financé et armé les terrorismes, renversé les régimes politiques qui leur déplaisaient.

La France dans ce chaos organisé a été fer de lance et sa responsabilité en particulier pour les migrants venant par la  Libye est accablante. Celle du docteur Folamour à talonnettes et Rayban qui occupait l'Élysée et a fomenté une intervention militaire extérieure pour faire disparaître les preuves des financements de sa campagne électorale intérieure finiront par être publiquement établie.

Il ne faut pas oublier cela sinon nous n'en resteront qu'à de la compassion sans pouvoir endiguer le fléau.

Ces rafiots pourvoyeurs des fosses communes méditerranéennes ne sont pas des trottinettes qu'on achète au super marché du coin. Ce sont des unités qui ont fait la fortune d'armateurs et négociants. Ils ont tous une histoire chacun peut les trouver sur internet, mais détruire les navires poubelle est moins rentable que de les revendre. Les gens qui prennent le thé ou sirotent un vieux whisky dans les salons du LLoyd de Londres connaissent les flottes qui alimentent ces bateaux génocidaires les acheteurs, courtiers, revendeurs sont tout autant connus. Verrouiller ce marché permettrait de neutraliser les assassins qui tiennent marché et échoppes.

Pour que la colère se transforme en froide répression des assassins qu'ils soient jugés et condamnés, tous les coupables doivent être jugés, TOUS : le salaud qui fait embarquer de nuit, celui qui lui a mis le bateau à disposition, celui qui l'a acheté, ceux qui en connaissance l'ont vendu pour s'en débarrasser à bon compte connaissant le devenir de ces cercueils collectifs, ceux qui font que la peur et la misère presse du monde sur les côtes pour y embarquer.

L'indignation ne suffit pas, il faut combattre les criminels comme ceux qui ici légitiment et incitent au crime. 

Le droit international dispose des textes, de traités et règlements pour cela. Pour les faire sortir des tiroirs, nous savons (ce qui précède le rappelle) qui il faut combattre. 

En les combattant, c'est aussi notre propre émancipation que nous construisons.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Aline 22/04/2015 09:14

J'apprécie la responsabilité de ces commentaires, si seulement la mauvaise conscience et l'entre-aide pouvaient être plus fortes que le porte-monnaie et l'individualisme des habitants trop gâtés de la grande Europe aline

jean-marie Défossé 22/04/2015 06:19

Même les moyens occidentaux les plus sophistiqués de surveillance , d'endiguement ou de répression ne pourront mettre un terme à ce flux migratoire qui ne peut que s'amplifier jusqu'à laisser des restants de cadavres s'échouer sur nos belles plages européennes de sable doré .
Car ce flux migratoire est l'aboutissement d'une volonté farouche de survie d'ETRES HUMAINS que notre politique occidentale tente d'assassiner à petits feux dans la plus grande indifférence générale de bons nombres de nos concitoyens européens , y compris français .
Rester chez eux et "crever" , ou prendre le risque d'une telle expédition à hauts risques vers l'ESPOIR chez les nantis de la planète , peu importe pour ceux que le Monde Blanc "civilisé" a condamné d'avance comme devant être les futurs Damnés de la Terre .
Sommes-nous coupables en tant que simples citoyens occidentaux ? OUI ! A 300% ! Car nous laissons faire des hommes politiques , financiers et religieux ... qui ont du sang sur les mains , le même sang que le nôtre sous simplement des aspects extérieurs différents et des coutumes différentes . Nous laissons faire ces ASSASSINS "respectables" et "respectés" sans nous rendre compte que juridiquement nous sommes COMPLICES D'ASSASSINATS COLLECTIFS , de non assistance à personnes en danger , de recels , de vols organisés , d'abus de biens sociaux et de biens de matières premières , de corruptions ...etc...
OUI , nous sommes grandement coupables dans ce pays où les mobilisations , les manifestations les PLUS IMPORTANTES de la population se situent aux départs ou aux retours des sports d'hiver ou des vacances d'été .
Il est à craindre que la facture à venir pour nous soit TRES SALEE !