Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La f-hainisation des esprits

ou l'Interville

de la course en sac

à qui sera le plus veule

pour les garder

dans le champ de mire.

« Peu importe que l’on parle de nous en bien ou en mal. L’essentiel, c’est qu’on en parle ! », (Jean-Marie Le Pen).

La fille l'a bien compris et poursuit le sillon, elle y est aidée avec forces moyens.

La f-hainisation des esprits

La course à trouver les moyens pour les avoir en permanence sur les plateaux est devenue une sorte d'interville où les équipes des TV, radios et presse écrite rivalisent pour que les joyeux drilles du fascisme ambiant, quel qu’en soit le moyen, soit toujours sous le pinceau des projecteurs pour jouer leur rôle de troisième larron pour enclore de barbelés idéologiques le mouvement populaire.

 

Ils doivent occuper l'espace non seulement pour qu'on ne parle que d'eux et leur permettre de faire leur numéro mais pour permettre aux duettistes du clan institutionnel d'avoir toujours sous la main leur pseudo repoussoir.

 

Tout est bon si ça tombe bien : histoire de famille, délit de droit, commun fraude fiscale, tambouille électorale, menace verbales agressions physique guerres de clans, autant de faits dont la camarilla facho et leurs alliés se rendent coupable mais dont ils se servent entre chaque échéance électorale pour qu'on ne parle que d'eux, pour ne pas quitter le devant la scène où ils sont complaisament installé par qui s'en sert.

 

La Solférinocratie et le "réaction prop'sur elle" alimentent et usent de ce repoussoir, en font leurs choux gras, quitte à les faire grandir pour tétaniser le mouvement populaire dès lors que celui ci avance ses revendications que le f-haine à mission de pervertir en les peignant à ses sinistre couleurs et en le reformatant à son idéologie putride pour dénigrer les uns, pour tétaniser ceux qui veulent sortir du piège et poursuivre a instiler son poison fasciste.

 

Dénoncer cette machination est LE combat de première importance pour renverser le rapport de force. Partout et en tout point  accuser le pouvoir et sa pseudo "opposition" de complicité active en montrant comment ils travaillent en permanence à alimenter le f-haine pour qu'il participe à maintenir le débat à l’intérieur du corset idéologique où la doublette du capital a mis le peuple en contention.

 

Le F-haine n'existe que parce que les commenditaires de la droite et de la solférinocratie en ont besoin, à charge au deux larrons de donner du grain à moudre au troisième. Commenditaires qui fournissent l'essentiels de ses moyens et principaux cadres.

 

Il devient urgentissime d'engager le combat sous cette forme : le f-haine est la créature de la droite et du PS, repoussoir et caricature des idées de souveraineté pour mieux permettre aux deux duettistes de maintenir notre peuple sous la coupe du capital et de son UE.

 

Le choeur antique de tous les média pour tenir à l'unisson la même partition montre combien cette stratégie est réfléchie, construite et avancée. Cela ramène à sa bonne mesure la course à l'audimat des Marine Pernaud, Jean Marie Pujadas et autre porte flingue idéologique du capital.

 

Poser la question de cette façon permet de faire la clarté sur le rôle du f-haine, sur ceux qui l'aident à le jouer, pourquoi ils l'aident. faire cette clarté permet de montrer l'issue réelle

Canaille le Rouge étant toujours blacklisté par Face book, si ce papier vous agrée vous pouvez en user et le faire rebondir sur l'ensemble des réseaux sociaux.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article