Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accident de trajet

Accident de trajet

Canaille le Rouge n'épiloguera pas sur l'accident de travail qui a couté la vie au patron de Total. 

Quand un salarié d'une raffinerie se tue sur la route en allant ou rentrant d'un poste en 3x8, les patrons du Medef ne jouent pas les pleureuses pendant que les prêtres du sarkocialismes incantent les esprits du libéralisme pour lui faire une place au paradis des privatisations.

Allez jeter un oeil sur les réseaux sociaux pour voir combien de morts parmi les liquidés de Goodyear, Continental, de Doux, licenciés des raffineries fermées. Tués par ces déprimes, accidents de la route, maladies cardio vasculaire, dus à des politiques dont le patron de Total était un des organisateurs.

En 2012, dernière statistique disponible, 1300 salariés de la chimie, du caoutchouc et du plastique ont été victimes d'un accident de trajet en allant rentrant ou durant le travail. Accidents qui ont générés 137 incapacités permanentes et fait 5 morts.

Avez vous vu couler les larmes du côté du Medef ?

Le premier ministre a-t-il arrêté ses activités toute affaire cessante ?

Le vrai débat est là, pas de savoir si c'était Depardieu ou un de ses disciples qui conduisait le chasse neige dans le quel s'est encastré le jet privé du patron de Total.

Par contre, un fait apparait, pas forcément prévu, mais qui devient un événement poitique et met celle du gouvernement sous les projecteurs : dans la même semaine les têtes des trois pôles énergétiques EDF AREVA et TOTAL qui  sont remplacés ou doivent l'être.

Une occasion, à l'image du réseau ERDF, des barrages hydroélectriques, pour réorienter le pouvoir réorienter ses choix. Il s'en est saisi. Pour faire du sarkocialisme avec encore plus de libéralisme. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article