Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La hiérarchie de ses normes

De la souveraineté

comme

un objet

de musée

ou

le retour 

des munichois

La hiérarchie de ses normes

Le Maquignon de Matignon éclaire sa pratique par la présentation de ses lettres de créances ; Angela Merkel les a acceptées en précisant ses attentes, le pléipotentiaire a rassuré.

Nul ne sait s'il revient en tant que secrétaire d'étyat du gouvernement d'Allemagne chargé de la France, les propos tenus conduisent à s'interroger :

Hier à bonn Valls, en substance au cours d’une discussion qualifiée de « directe » et« très approfondie », a « donné un calendrier » pour la mise en œuvre de « réformes structurelles toujours évoquées et jamais mises en œuvre », citant notamment la réforme territoriale, le travail le dimanche et les seuils sociaux. Angela Merkel a reconnu que ce programme « très ambitieux » était « impressionnant ».

Si des fois il fallait mettre les points sur les "I" et des barres au "T", après les accents très pétainiste de sarko l'avant veille, il semble que la course à la nostalgie soit bien engagée :

Valls s’est directement et dans ces termes adressé « au peuple allemand ».

« Je comprends les doutes et les questions du peuple allemand. Pour les Allemands, la France ne se réforme pas. (…) Les réformes, nous allons les faire. J’ai besoin aussi de la confiance du peuple allemand. L’Allemagne est un grand pays et les Allemands sont un grand peuple».

« Les Allemands aiment la France qui tient ses engagements, les Français aiment l'Allemagne qui sait les comprendre », a - rapporte les agences de presse- ajouté le premier ministre.

Mais le parlement ni sa Commission de la Défense Nationale (dernière réunion le 8 juillet 2014) n'ont été réunis pour connaitre les intentions du maréchal d'opérette qui roule des mecaniques sur le de l'Elysée ou dans les conférences de presse.

Il y a des trous dans l'agenda pour réunir le 23 septembre la "Mission d'information sur la candidature de la France à l'exposition universelle de 2025", Mais sur les conséquences de l'intervention armée de la france au Moyen Orient, il faut attendre au plus tôt le retour de Berlin...si toute fois la succursale de Berlin compte aviser les élus de la République.

Canaille le Rouge n'a même plus le sursaut de s'indigner du silence de la direction des partis et groupes parlementaires des "oppositions" dites de gôôche. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article