Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l'est du nouveau

Les Nazis de l'UE

ont pris une dégelée.

Fabius mettra-t-il

les drapeaux

du Quai d'Orsay

en berne ?

La une du Monde daté du 04 septembre (paru le 03)

La une du Monde daté du 04 septembre (paru le 03)

Tous nos va-t-en guerre sont en émoi.

A  l'est, du nouveau. La clique des banderistes et autres "secteur droit" disciples de la division "Das Reich" sont mis en débandade par les forces du Donbass.

Ce n'est pas Canaille le Rouge qui va retenir un quelconque soupir à ce que l'avant garde nazie de l'OTAN au delà des Carpathes se prennent une toise qui conduise le chocolatier aux manettes à Kiev à mettre les pouces.Si cela peut créer des spasme intestinaux à Fabius, La Canaille n'en sera que plus heureux.

Les USA ont promptement répondu à la menace et sans que cela ne fasse sursauter d'indignation les salles de rédaction, en expédiant à la frontière Est de la Pologne , pour un premier stage de 3 mois, la première division américaine équipée de chars Abraham (sans qu'on sache s'il s'agit d'une référence à Lincoln ou au sacrifice prévu de ses soldats en cas d'agression de la Russie (en fait vers plutôt que venant de si on suit les débats diplomatiques).

Canaille le Rouge confirme qu'il ne donnera jamais à Poutine "le bon dieu sans confession" en la matière, mais là, la peuve de l'agressivité des Russes est formelle : bientôt plusieurs siècle qu'ils ont installé leurs frontières juste face aux chars américains ou à la flotte américaine du Pacifique.

Partageant son approche, et donc usant de son travail, voici comment "çanemechepasnicolas" rend compte de l'article du Monde et son analyse. 

 

 

llovaïsk (Ukraine)

Envoyé spécial

Les victoires de l'été ne sont plus qu'un lointain souvenir pour l'armée ukrainienne. Les communiqués rassurants de l'état-major faisant état, ici ou là, de "retraits organisés" n'ont pas longtemps masqué la réalité : "l'opération antiterrosite lancée à la mi-avril par Kiev contre les rebelles prorusses de l'est du pays a tourné ces derniers jours à la débâcle.

Cette contre-attaque fulgurante a contraint le président Porochenko a annoncé un cessez-le feu permanent, mercredi matin, après un entretien téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine 

 

 

C'est ainsi que Le Monde traduit la défaite de l'impérialisme en Ukraine. 

La clique bleue-jaune-brune des oligarques de Kiev est contrainte de mettre  les pouces, battue par la résistance armée du peuple du Donbass.

 

Pourtant, depuis des mois, radios, télés, journaux - Le Monde en première ligne - nous annonçaient l'encerclement définitif des "bandes pro-russes" par la vaillante armée ukrainienne. C'était tout juste s'ils ne voyaient pas, de leurs bureaux parisiens,  le drapeau bleu et jaune flotter sur Moscou ! Et de nous vanter l'héroïsme des civils volontaires - les groupes de choc néo-nazis de Svoboda et de Secteur Droit -  qui poursuivaient la lutte entreprise aux côtés de la Whermacht et des SS contre l'Union soviétique.

 

Les bombardements sauvages des civils de Donnetz et de Lougansk par l'armée de Kiev ne tiraient aucune larme des commentateurs patentés. C'était pour eux "la faute à Poutine", le président russe étant toujours présenté comme l'instigateur des combats à l'Est, le grand méchant loup qui voulait avaler toute crue l'Ukraine.

 

Certe, les médias français, en l'occurence, n'étaient que les chiens de garde de l'impérialisme US et Ue, les hauts parleurs zélés du gouvernement de François Hollande et de Laurent Fabius. Ceux-ci soutenaient la guerre engagée par le pouvoir de Kiev contre le peuple de l'Est ukrainien révolté, comme ils  applaudissaient, depuis le coup d'Etat de la place Maïdan, les exactions sanglantes commises par des groupes ouvertement fascistes, qualifiés de "nationalistes".

 

Aujourd'hui, tout de beau monde,  de Washington à Berlin en passant par Paris, a perdu sa guerre.
C'est une bonne nouvelle pour la Paix et pour les peuples qui se battent pour leur liberté.

Le Monde pleure...Pas nous ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article