Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France de 2014, gouvernement PS

Les faits

et

les actes

La France de 2014, gouvernement PS

Deux données qui se télescopent pour produire une information qui ne sera pas présentée de cette façon.


Premier fait pris dans le communiqué de la CGT après l'interview au Monde donné par Blummollethttp://www.cgt.fr/Francois-Hollande-a-contre-sens.html :

"Le président s'obstine à considérer que le travail serait un coût et refuse de tirer le bilan de sa politique qui a déjà offert au patronat 220 milliards d'Euros –pacte de responsabilité et CICE inclus- payés par les salariés".



La seconde donnée :

 

"Au moins 454 personnes sans domicile fixe sont décédées en France en 2013, dont 15 enfants de moins de 15 ans, selon le bilan final du collectif "Les Morts de la rue", qui comptabilise toute l'année ces décès. Ce recensement n'est pas exhaustif, souligne le collectif, qui recueille les informations via les associations, les services du 115 ou du samu social, les foyers d'hébergement, les pompiers, les travailleurs sociaux, certains services de police, les particuliers, les hôpitaux, les mairies ou encore les pompes funèbres. Au total, 517 décès ont été transmis au collectif : 454 étaient SDF et 63 anciennement SDF."

Voila de quoi juger la politique du gouvernement.

  

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Canaille le Rouge a été plus rapide que moi sur la réponse, car réponse il fallait, aux interrogations de benjamin.
B
Je vous remercie de la promptitude de ces réponses, je vous avoue qu'elles n'était pas pour "moi" une nécessité, elles l'étaient pour rendre à la situation la justesse de l'horreur de ce constat accablant. ..donc encore merci de lutter contre ces inégalités
P
En réponse à Benjamin Penot en quête de statistique : "En 2012, le Collectif a dénombré 390 personnes « sans chez soi » et 49 « anciennement sans chez soi » décédées en France, dont 190 en Île-de-France." Source : La Croix (http://www.la-croix.com/Solidarite/En-France/Une-etude-inedite-sur-les-morts-de-la-rue-2013-10-09-1037289) J'ajouterai à titre personnel que dans une société du 21ème siècle dite évoluée produisant toujours plus de richesses et de progrès (même si visiblement ils ne servent pas à la satisfaction des besoins) un tel nombre accuse bien certains d'un abandon certain de la valeur humaine au sein de notre Société.
B
la mort est une chose horrible, la mort de SDF est une catastrophe qui ajoute une couche de malheur a une tartine de misère, mais vous n'avez pas le droit de vous servir de la mort d'autrui pour accuser sans fondements qui que ce soit de quoi que ce soit, un chiffre sorti de tout contexte n'est l'indicateur que de lui-même!<br /> <br /> si vous devez prouver la dangerosité de la politique actuelle, donnez nous les chiffres depuis x années de la mort des sans-abris, avec leur évolution, pour que nous puissions nous aussi nous horrifier de quelque chose que vous savez justifier...sortir un chiffre de son contexte, c'est tendre le bâton a ceux qui savent tourner vos propos contre vous, étayez le avec une courbe, ou je ne sais quoi, comme pour votre article sur l'évolution des dividendes du CAC 40...pour attaquer efficacement, il ne faut pas laisser prise à la défense, y compris lors de prises de paroles citoyennes.<br /> <br /> si depuis x années, après l'ère chirac, puis l'ére sarokzy, on constate que la prise de pouvoir du gouvernement hollande n'a rien changé, voir a accentué la courbe des décès des plus précaires de notre société, alors oui, il faut s'insurger que l'action politique socialiste n'a pas su enrayer un phénomène aussi terrible...si ce chiffre est en baisse depuis deux ans, alors malgré l'horreur de ces morts, il faudra apprécier un recul relatif de la misère fatale en france...<br /> <br /> sans précisions, impossible de juger de la situation.
C
08/10/2013 16h38 - PAUVRETÉ-SDF - Monde (FRS) - AFP <br /> PARIS, 8 octobre 2013 (AFP) - Dans la rue, les SDF meurent précocement et pas <br /> seulement l'hiver, souvent de cancers, de maladies cardio-vasculaires, mais aussi <br /> d'agressions, accidents ou suicides, souligne mercredi une étude du collectif Les <br /> Morts de la rue, portant sur 439 décès en 2012. <br /> L'étude &quot;Dénombrer et décrire&quot; n'est pas exhaustive, puisqu'elle ne tient compte que <br /> des morts signalés à l'association, mais elle constitue &quot;la première description des <br /> personnes sans chez soi décédées en France&quot; en 2012, a expliqué Lise Grout, <br /> épidémiologiste du collectif, lors d'une présentation devant la presse. <br /> Elle a recensé plus précisément 390 personnes &quot;sans chez soi&quot;, c'est-à-dire &quot;en <br /> situation de rue&quot; (qui dans les trois mois précédant leur décès ont dormi <br /> principalement dans un lieu non prévu pour l'habitation ou un centre d'hébergement <br /> d'urgence), &quot;hébergées&quot; (dans un centre d'hébergement plus pérenne, un squat, <br /> chez un tiers ou à l'hôtel) ou &quot;probablement sans chez soi&quot;. <br /> et pour la première fois 15 enfants Faut-il commenter
B
errata personnel : courbe de l'évolution du cac 40, pas de ses dividendes<br /> ici : http://canaille-le-rouge.over-blog.com/2014/08/vous-avez-dit-crise.html#