Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre deux articles, une p@ge de duplicité

Le ministre français des Affaires étrangères

Laurent Fabius s'est déclaré

samedi en Israël

"profondément alarmé"

par l'absence de cessez-le-feu

dans la bande de Gaza

Fabius hier avec Liberman son équivalent à Tel Aviv

Fabius hier avec Liberman son équivalent à Tel Aviv

Interressant de reagrder avec qui Fabius pose devant les photographes : Le 16 janvier 2008 Avigdor Liberman quitte le gouvernement afin de s'opposer aux négociations de paix avec les Palestiniens, initiées le 27 novembre 2007 à la conférence d'Annapolis.

En 2009, il critique l'opération Plomb Durci pour l'insuffisance des moyens employés pour vaincre le Hamas et appelle implicitement à détruire Gaza par l'arme nucléaire en déclarant : « Nos devons continuer à combattre le Hamas comme les États-Unis ont combattu les Japonais durant la Seconde guerre mondiale… La conquête du Japon alors n’avait pas été nécessaire ».

 

 

 

Ainsi donc, le sinistre représentant d'étranges affaires touristiques en France se trouve en voyage officiel dans un pays qui au même moment monte d'une série de crans sa capacité à violer le droit international en noyant un peuple dans le sang.

Non seulement il y va, mais devant des faits d'une telle gravité, il ne rentre pas immédiatement.Chirac pour 10 fois moins que cela avait boxé la garde rapproché du mossad et annoncé son départ.

Membre de permanent du conseil de sécurité de l'onu, au nom de la France qui a pour mission de garantir les décisions du dit conseil, le VRP de le la filière "palaces et club med"  n'exige pas  l'arret immédiat de l'agression.

Devant les agresseurs il s'inquiète de l'abscence d'un cessez le feu, feu ouvert unilateralement massivement par l'état de chez qui il s'exprime.

Parce qu'il ne faut rester au milieu du gué, allons au bout de la déclaration du discrédité parlant en notre nom :

 

"L'appel au cessez-le-feu n'est pas entendu et cela nous alarme profondément", a affirmé Laurent Fabius lors d'une brève déclaration aux journalistes à l'aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv après une rencontre avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. "J'ai plaidé pour un cessez-le-feu, mais cela n'a pas été entendu. La France continue et continuera à agir pour la paix et un cessez-le-feu en prenant en compte la sécurité d'Israël et les conditions de vie des Palestiniens"

 

L'homme n'est pas idiot et connait le sens des mots.

Ce n'est pas de cessez le feu qu'il s'agit mais d'arrêter une agression,  exiger que l'armée d'invasion regagne immédiatement son territoire. Mais cela Fabius ne l'envisage pas.

Ce n'est pas de conditions de vie des Palestiniens qu'il est question mais bien de leur droit inéliénable à leur terre reconnu à un pays membre de l'ONU et dont les droits sont proclammés depuis 1967 par les Nations Unis mais sur lesquels Israel s'assoit grace à l'aide active de l'OTAN et des USA et maintenant, depuis l'arrivée de Sarkozy puis, continuité exécrable au plan diplomatique Hollande à l'Elysée, impliquant la France. Cela non plus Fabius refuse de l'envisager.

Canaille le Rouge titrait plus haut "p@ge de duplicité" finalement, erreur. Ce n'est pas une page mais, comme durant le foot, le tennis ou le tour de France, un tunnel de duplicité. Et pour l'occasion c'est le JT qui en est le vecteur et un ministre qui prétend parler en notre nom et nous vend ses ignominieuses salades.

Un mot pour conclure : ne trouvez-vous pas curieux cette propension du gouvernement français à se trouver représenté au plus haut niveau, le plus souvent par le même dans tous les coins de la planète ou l'OTAN instale au pouvoir un terrorisme officiel comme en Ukraine ou agresseur comme à Gaza , là où sévissent des dictatures racistes, fascistes, bras armés des terrorisme religieux (Emirats, Afrique Subsaharienne) ?

Fabius à Kiev, à Tel Aviv, à Rabat, à Bahreïn, le parcours du combattant de ce pouvoir, aux antipodes des principes républicains et de notre constitution. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article