Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que le flot monte*

Que

le flot

monte

 

 

*Henri Krasuki-1986

Quand le PS doit faire garder son siège par les vallseurs du Coyotte de Matignon c'est que ce n'est plus une brouille, c'est la guerre. Cela s'appelle la lutte de classe où la direction du PS a confirmé son camp. Preuve que les barricades n'ont que deux côtés.

Quand le PS doit faire garder son siège par les vallseurs du Coyotte de Matignon c'est que ce n'est plus une brouille, c'est la guerre. Cela s'appelle la lutte de classe où la direction du PS a confirmé son camp. Preuve que les barricades n'ont que deux côtés.

Aux Syndicats, Sections et Syndiqué-e-s du 13ème :

 
Bonjour à toutes et tous,
 
De la solidarité à la convergence des luttes
 
Le combat mené par les intermittents et les cheminots ne doit pas occulter les luttes dans toutes les entreprises contre l'austérité et les conséquences des lois anti-sociales et du pacte de responsabilité.
C'est pourquoi les Unions Locales CGT et Solidaires appellent les salarié-e-s a venir nombreux demain (voir tract unitaire ci joint) :

 
Le Jeudi 19 Juin 2014
 
à 10h30  au Rassemblement interpro à la Gare d'Austerlitz (Cour Muséum)
 
à 11h30 à la Manifestation Unitaire Ile-de-France (CGT - Solidaires-FO)
qui partira de la Place du 18 juin (M° Montparnasse) vers l'Esplanade des Invalides.


 
Vous trouverez également ci-dessous les communiqués de l'UD CGT Paris et des Unions Régionales CGT, Solidaires et FO.
 
Salutation Fraternelles
 
Le bureau de l'UL CGT 13ème
Romain PITELET



 

 Les cheminots et intermittents ouvrent la voie

Tous ensemble, prenons le train des luttes !

 

Au 7ème jour de grève, comme partout dans le pays, la mobilisation ne faiblit pas pour les cheminots parisiens qui participent très nombreux aux assemblées générales qui dirigent le conflit.

Depuis des années les conditions de transport ferroviaire ne vont pas et la réforme débattue en ce moment à l’Assemblée Nationale, ne répondra en rien aux besoins des usagers, menace le statut des cheminots. Cette réforme n’a que pour ambition d’ouvrir le secteur ferroviaire à la concurrence et d’en faire un secteur complétement libéralisé ! La CGT a d’autres propositions et porte une autre réforme qui répond aux exigences d’un service public ferroviaire fiable, efficace et sûr pour les usagers.

 

Il en est de même pour les intermittents du spectacle engagés dans un bras de fer avec le Ministre du travail afin qu’il ne signe pas la convention UNEDIC. Ce texte est profondément injuste pour l’ensemble des demandeurs d’emploi, intérimaires et intermittents du spectacle. Là encore la CGT exige du gouvernement une autre réforme qui prenne en compte les propositions formulées depuis des années.

 

De nombreuses professions sont également en lutte pour s’opposer à la politique antisociale menée par le Medef et le gouvernement et pour exiger la satisfaction des revendications en matière d’emploi, de conditions de travail, de salaire….Ainsi les agents de la ville de Paris (petite enfance, bibliothécaires), les postiers, le commerce notamment contre le travail du dimanche et le travail de nuit, les salons de coiffure et manucure du bd de Strasbourg, les femmes de chambre, les salariés de Pôle emploi, les psychologues, l’Éducation Nationale, les salariés de la Tour Eiffel…

 

De longue date le patronat a déclaré la guerre au monde du travail. Il est aidé par un gouvernement très enclin à satisfaire ses exigences.  Ainsi, au prétexte de diminuer le « coût du travail » le Pacte de responsabilité voulu par Hollande se traduirait par la suppression des cotisations sociales des entreprises de la branche famille : 35 milliards d’Euros ! C’est une remise en cause du financement de la protection sociale !

Le pacte de responsabilité prévoit aussi 50 milliards d’Euros « d’économies » d’ici 2017 sur les budgets publics. Les fonctionnaires qui ont leur salaire « gelé » pour la cinquième année mesurent la nocivité de ces « économies » qui réduisent les salaires, l’emploi et les services publics !

 

La convergence des luttes interprofessionnelles s’impose et est en route !

 

L’UD CGT Paris appelle à participer massivement à la manifestation interprofessionnelle qui aura lieu demain et à amplifier le mouvement pendant la semaine d’action du 23 au 27 juin et en particulier le temps fort que constitue la journée de grèves et de manifestations du 26 juin !



***

COMMUNIQUE DES UNIONS RÉGIONALES ILE DE France CGT – FO - SOLIDAIRES

 

Les cheminots sont massivement mobilisés dans l’unité contre un projet de réforme qui menace gravement l’avenir du service public ferroviaire.

Malgré une demande forte de véritables négociations, le gouvernement veut passer en force son projet à l’Assemblée Nationale : c’est du mépris, c’est inacceptable !

Il faut écouter les cheminots et leurs organisations syndicales qui proposent une réforme qui renforce et améliore le service public ferroviaire.

Il faut rompre avec les politiques d’austérité qui aggravent chômage et précarité.

La lutte des cheminots est une lutte d’intérêt général, de même que toutes celles qui se développent dans le pays et qui conduisent à la réaction interprofessionnelle des URIF CGT, FO et SOLIDAIRES démontrant ainsi leur engagement solidaire à la lutte des cheminots.

Tous ensemble, JEUDI 19 JUIN A 11H30

MANIFESTATION UNITAIRE  - MONTPARNASSE (place du 18 juin) vers INVALIDES


--
Union Locale CGT du 13e arrdt Paris
163 bd de l'hôpital 75013 PARIS
tel. : 01.42.16.98.98
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article